Guinée: Les commissaires de la CENI divisés sur la date du 28 décembre

Photo: Aminata
Le Président Alpha Condé
16 Septembre 2019

Après la rencontre du président de l'Institution Nationale pour l'oraganisation des élections en Guinée et le premier Ministre la semaine dernière, la comission de la CENI doit repartir une nouvelle fois ce lundi à la primature.

Pour cette fois-ci, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de proposer une date pour l'organisation des législatives, comme cela avait été annoncé lors de dernière tête à tête entre le président de la CENI, Me Salif Kebé et le chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana.

Le hic dans cette affaire, de source interne, nous avons appris que les commissaire de la Commission Electorale Nationale Indépendante ne sont pas d'accord sur la date proposer.

Il s'agit de la date du 28 décembre 2019. Depuis l'annonce de cette date, les commissaires sont divisés.

Selon notre source d'information, c'est ceux issus des partis d'opposition, qui ne seraient pas favorables à cette date parce que le temps prévu par la loi pour la révision du fichier est de 90 jours (trois mois).

« Il faut donc respecter ce délai, et faire une révision crédible du fichier infesté de doublons et de d'électeurs fictifs. Même s'il faut organiser les élections dans le premier trimestre de 2020», a-t-on lu dans la déclaration de la CENI.

A cette occasion, l'autre camp a invoqué une autre partie de la loi électorale qui donnerait au président de la CENI la possibilité de compresser le délai de révision du fichier.

Ce camp défend alors la position selon laquelle, la révision peut être faite en 45 jours pour pouvoir aller aux élections avant fin 2019, comme l'a annincé le président de la république lors de son dernier discours en l'endroit du peuple de Guinée.

Il faut noter que certains partis politiques, comme l'UFDG et l'UFR ont déclaré leur position catégorique de ne pas participer à cette élection tant que la repartition de celles des communales ne sont pas encore terminées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.