Sénégal: Avec KMS 3, la capacité d'approvisionnement en eau de Dakar va doubler (ministre)

Dakar — Le ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a déclaré, lundi, que la mise en service, en septembre 2020, de la troisième usine de traitement d'eau de Keur Momar Sarr, dénommée KMS 3, va permettre de doubler la capacité d'approvisionnement en eau de la région de Dakar, qui va ainsi passer de 100.000 à 200.000 m3 par jour.

"La mise en service de la troisième usine de traitement d'eau de Keur Momar Sarr dénommée KMS 3, prévue en septembre 2020, va doubler la capacité d'approvisionnement en eau dans la région de Dakar de 100.000 à 200.000 m3 par jour", a-t-il déclaré.

Il coprésidait avec le directeur général de l'Agence française de développement (AFD), Alexandre Pontier, la signature du financement complémentaire pour la réalisation du volet distribution dudit projet.

"Ce financement complémentaire de l'AFD est constitué d'un crédit de 9 millions d'euros, soit environ 9, 8 milliards FCFA", a précisé Amadou Hott.

Il a rappelé que "le coût du projet est de 418 millions d'euros équivalent à 274 milliards FCFA cofinancé par l'Etat du Sénégal, l'AFD, la Banque islamique de développement, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et la Banque européenne d'investissement".

"L'AFD, par un financement d'un montant total de 107 millions d'euros, soit 70 milliards FCFA, accompagne le gouvernement dans la mise en service de cette troisième usine de traitement d'eau", a-t-il souligné.

Selon lui, les 85 000 branchements sociaux permettront l'accès à l'eau à "plus de 600 mille personnes".

"Ce projet permettra au gouvernement d'assurer une disponibilité permanente de l'eau dans la banlieue dakaroise et avec une qualité aussi supérieure", a-t-il soutenu.

Le nouveau directeur général de l'Agence française de développement Alexandre Pontier, a déclaré que ce financement "permettra la construction d'un nouvel accélérateur afin de faire transiter 200.000 m3 par jour vers la capitale Dakar".

"Les trois objectifs du projet dans son intégralité sont d'assurer l'approvisionnement en eau potable dans la région de Dakar, permettre un accès universel de l'eau dans la capitale et consolider la régulation du secteur ainsi que la capacité de ses acteurs", a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.