Congo-Kinshasa: Boxe - Landry Matete consterné par le décès d'un pugiliste

Le boxeur Champion Cargo Farana ne s'est pas relévé d'un KO subi sur le ring dans la commune de Ndjili, à Kinshasa. Il en est mort, le 11 septembre, plongeant l'univers kinois de boxe dans le deuil. Champion de la République démocratique du Congo 2019 de la catégorie mi-lourds, Landry Matete Kankonde "Balo" s'exprime sur ce malheureux événément, revenant sur le danger encouru par les pugilistes en compétition.

Pugiliste du Boxing club Ngwasuma, dans la commune de Ndjili, à Kinshasa, Champion Cargo Farama est décédé après avoir reçu un KO sur le ring, lors d'un combat comptant pour le championnat de l'entente de boxe de Tshangu. Un drame qui remet sur la table les risques de cette discipline de combat et bien d'autres au cours desquelles les athlètes s'affrontent dans le cadre d'une compétition en dépit des règles.

Très touché par cette nouvelle tragique, Landry Matete Kankonde alias « Balo » a déclaré : « Le monde sportif et particulièrement de la boxe de Kinshasa et du Congo est en deuil avec cette tragédie, pas seulement l'Entente de Kinshasa-Est où évoluait Champion Cargo Farana. Nous avons perdu un des nôtres, et l'accident a eu lieu en plein exercice de sa passion. Ça fait mal, mais il est mort en guerrier et nous devons l'honorer comme un guerrier ».

Aussi a-t-il souligné le danger de la boxe, un sport à haut risque où tout peut arriver. « Nous avons plusieurs boxeurs au Congo, mais c'est juste un quart d'entre eux qui décide de devenir compétiteur. Les autres ont peur du risque ou manquent de motivation. D'où, il faut respecter celui qui choisit de se lancer dans la compétition, tout en sachant qu'il peut y subir des dégâts même irréversibles qui peuvent penaliser le reste de sa vie, ou même y trouver la mort comme c'est le cas de notre cher collègue Champion Farana. Que son âme repose en paix. Mes condoléances à sa famille biologique et à l'ensemble du monde de la boxe de Kinshasa et du pays », a conclu Landry Matete Kankonde surnommé aussi « The Punisher », « Mobundi Molongi ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.