Madagascar: Tennis - Finoana Rakotomalala garde... espoir !

Frustré, le jeune champion de Madagascar Finoana Rakotomalala l'est après qu'on lui a fait savoir que faute de moyens, il ne sera pas aux championnats d'Afrique de tennis des moins de 14 ans.

Une frustration compréhensible car il a tout fait pour arriver au sommet en raflant le titre de champion de Madagascar et, cerise sur le gâteau , en étant qualifié de « meilleure progression ».

C'est dire que le jeune homme ne manque pas d'atout. Un talent quelque peu ignoré car en 12 sorties internationales, il n'a bénéficié que d'une seule aide et encore c'était de la part de la ligue réunionnaise.

A 13 ans, il est parti seul comme un grand participer à un tournoi africain. « Nous ne pouvons pas faire plus car nos moyens ne permettent pas de prendre en charge un coach avec les indemnités et les frais de déplacement », confie son père Rija Rakotomalala.

Mais comme Finoana, il ne baisse pas lui aussi les bras. Mieux encore, il est en train de tracer une autre alternative pour son fils qu'il a mis au football dès l'âge de cinq ans. Et pas n'importe comment car il lui a offert les meilleurs centres de formation avec l'AJesaia, l'Etoile Filante et tout récemment JET Mada.

L'objectif avoué du jeune homme est de pouvoir devenir un professionnel du football et donc logiquement de faire partie des Barea.

Après avoir connu les courts à neuf ans pour devenir un authentique champion à 13 ans, Finoana Rakotomalala entretient cet espoir de devenir un jour, un grand joueur de tennis. Comme il a le physique de l'emploi et surtout un moral de battant, il attend une reconnaissance de l'Etat ou tout au moins de la Fédération pour pouvoir réaliser son rêve. C'est tout aussi simple que cela...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.