Madagascar: Coopération japonaise - Extension du CSB II Ambalavato Antsirabe

Le centre de santé de base de niveau 2 (CSB II) d'Ambalavato Antsirabe vient de faire l'objet de travaux d'extension dans le cadre de la coopération avec le gouvernement japonais.

Ce projet d'extension du centre de santé d'Ambalavato s'inscrit dans le cadre du programme de coopération financière intitulé « Aide sous forme de dons aux microprojets locaux contribuant à la sécurité humaine ». C'est ainsi qu'un nouveau bâtiment vient d'être construit au bénéfice de ce centre de santé et de ses patients, essentiellement des mères et enfants des environs d'Ambalavato, mais également, de la ville d'Antsirabe. Le coût total du projet d'extension du CSB II s'élève à 225 millions d'ariary, financé par l'ambassade du Japon. Le nouveau bâtiment est composé de deux salles d'accouchement (équipées de six lits), une salle d'examen, une salle de consultation post-natale, une salle de vaccination, une salle d'attente, une salle de stockage des vaccins, une salle de consultation prénatale, et une salle de soins.

En utilisant le reliquat du financement, le CSB II a également pu réaliser la mise en place de grilles de protection et l'amélioration de l'éclairage et l'aération des salles. L'ensemble de ces travaux d'extension a été inauguré le 12 septembre dernier en présence du chargé d'affaires de l'ambassade du Japon, Yorio Ito, et du chef de région par intérim du Vakinankaratra.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.