Sénégal: Construction de la troisième usine de Keur Momar Sarr - 9,8 milliards de la france pour un deuxième accélérateur à Mekhé

17 Septembre 2019

L'Agence Française de Développement (Afd), a accordé un financement de 9,8 milliards de F CFA, soit 15 millions d'Euros, à l'Etat du Sénégal sous forme de d'un prêt complémentaire dans le cadre du Projet de construction de la Station de Pompage et de Traitement de Keur Momar Sarr 3.

La cérémonie de signature de la convention de financement a eu lieu hier, lundi 16 septembre 2019, à la Salle de conférence du ministère des Finances et du Budget, en présence du ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, du directeur de la Société nationale des eaux (Sones) et du directeur de l'AFD au Sénégal, Alexandre Bontier.

15millions d'Euros, soit environ 9,8 milliards de FCFA, c'est le montant global du financement accordé à l'Etat du Sénégal par l'Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre du Projet de construction de la Station de Pompage et de Traitement de Keur Momar Sarr 3 (KMS3).

La cérémonie de signature de la convention de financement a eu lieu hier, lundi 16 septembre 2019, en présence du ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération Amadou Hott, du directeur de la Société Nationale des Eaux (Sones) et du directeur de l'AFD au Sénégal, Alexandre Bontier. Il s'agit d'un financement concernant le deuxième accélérateur de Mekhé.

Selon le directeur de l'AFD au Sénégal, Alexandre Bontier, ces 9,8 milliards de F CFA constituent un financement complémentaire sous forme de prêt accordé à l'Etat du Sénégal pour la deuxième fois dans la construction de la troisième usine de traitement des eaux de Keur Momar Sarr.

La première contribution française était un financement de 70 milliards de F CFA octroyé pour la construction de l'usine de production d'eau potable. Pour le ministre Amadou Hott, la construction du deuxième accélérateur à Mekhé permettra de booster la production en eau de Dakar jusqu'à 200.000 m3/jour. Le coût total de la participation française dans la réalisation de la troisième usine de Keur Momar Sarr est estimé à 70 milliards de FCFA, compte non tenu d'une subvention de 656 millions de FCFA au titre d'appui institutionnel.

D'un coût total de 274 milliards de F CFA, le projet KMS3 est cofinancé par l'Etat du Sénégal à hauteur de 13,5 milliards de F CFA. Le reste du financement est assuré par les partenaires au développement. Pour rappel, les travaux de la troisième usine de Keur Momar Sarr ont été lancés le 18 décembre 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.