Sénégal: Suite et pas fin de la crise à l'Ipres - Les retraités réclament la tête du DG et l'audit de sa gestion

17 Septembre 2019

La situation est délétère à l'Ipres, suite au bras de fer entre Mamadou Sy Mbengue, le Directeur Général, et Mamadou Racine Sy, Pca de la même boite qui a demandé à ce dernier de rendre le tablier.

Le Groupe d'alerte et de veille des associations de retraités du Sénégal est monté au créneau, lors d'une conférence de presse, organisée à Pikine, pour exiger la tenue d'un conseil d'administration d'urgence afin de statuer définitivement sur le cas du DG, à qui on reproche une mauvaise gestion. Pis, les retraités demandent un audit de la gestion du Dg Mamadou Sy Mbengue.

C'est un groupe de retraités qui a fait face à la presse pour déverser sa bile sur le Dg de l'Ipres, suite à sa dernière sortie médiatique qualifiée de bravade contre l'autorité du Conseil d'administration qui lui a demandé tout bonnement de rendre le tablier. Pour rappel, le mouvement d'humeur des retraités fait suite au constat de dysfonctionnements notés comme les ruptures durables de stocks de médicaments dans les centres médicaux sociaux (CMS) de Dakar et des régions malgré un budget de 600 millions voté par le conseil d'administration de l'Ipres pour soutenir l'approvisionnement. D'autres griefs sont relatifs à l'éloignement des rendez-vous des patients de ces structures exposant du coup ces derniers à une dégradation continue de leur état de santé, au refus de délivrance de lettres de prise en charge médicale qui a été érigé en règle. Face à la presse, les retraités se sont aussi attaqués au retard des paiements des pensions au niveau des allocataires.

Sur la gestion du Dg, les retraités n'ont pas manqué de relever aussi quelques anomalies concernant le recrutement injustifié d'un effectif pléthorique mettant en péril à terme l'équilibre budgétaire de l'institution, le voile de flou qui entoure la suite au scandale lié au détournement des 400 000 000 de F Cfa dans l'affaire des tickets de restaurant, l'attribution suspecte des marchés de construction des agences régionales entre autres. « La coupe est pleine », selon Mamadou Dia Fall, porte-parole du jour. « Non seulement, nous demandons son départ mais nous exigeons du Conseil d'administration d'auditer Mamadou Sy Mbengue parce que, d'après la presse, on parle d'un villa de plus d'un milliard et demi. On parle aussi de biens qu'on n'arrive pas à retrouver, peut-être que c'est l'occasion d'interpeller l'Ofnac », a fait savoir Mamadou Dia Fall.

Avant de renchérir sur la situation qui prévaut dans la boite comme pour apporter un semblant de réplique au Dg : « L'Ipres va mal contrairement aux allégations du Dg. La preuve, depuis un certain temps au niveau des régions, nous commençons a constater des retards de paiement, ce qui est inacceptable ». Mamadou Dia Fall poursuivra en disant : « l'urgence, c'est un redressement total de l'institution mais sans la présence de Mamadou Sy Mbengue, il faut qu'il parte ».

Pour ces retraités, c'est le Dg lui-même qui a amplifié la situation : « Le PCA lui avait ouvert une porte de sortie honorable en lui demandant de se démettre et de négocier son départ mais ce dernier a refusé la main tendue. Maintenant, nous exigeons la tenue d'une réunion d'urgence le plus rapidement possible du conseil d'administration pour statuer sur son cas afin qu'il libère la boite », a expliqué le porte(parole du jour des associations de retraites.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.