La République Démocratique du Congo mène une consultation nationale sur la ZLECAf

17 Septembre 2019

Addis-Abeba — En établissant un marché unique de 1,2 milliardd'individus représentant 2.500 milliards de dollars de PIB cumulé, la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) constitue un important levier pour renforcer les capacités de production de la République Démocratique du Congo (RDC) et libérer son potentiel commercial.

Elle offre en outre la perspective de générer des opportunités de transformation à plus forte valeur ajoutée pour cet Etat de plus de 85 millions d'habitants, qui partage ses frontières avec neuf pays voisins et fait face au défi de la diversification de son économie.

C'est dans cette optique que se tient à Kinshasa les 17 et 18 septembre 2019 un forum visant à informer les représentants de diverses agences gouvernementales, du secteur privé, de la société civile et du monde académique sur les effets attendus de la ZLECAf, et à apporter un éclairage sur les orientations stratégiques envisagées par le gouvernement congolais dans sa mise en oeuvre.

Organisé conjointement par la CEA et le Ministère congolais du commerce extérieur, avec le soutien de l'Union Européenne, le forum réunit une centaine d'acteurs-clés de l'économie congolaise et poursuit un triple objectif : analyser les opportunités et défis que pose la mise en application de la ZLECAf en RDC, échanger sur les composantes de la stratégie nationale et formuler des recommandations au gouvernement.

Outre une présentation générale des fondamentaux juridiques et techniques de l'Accord établissant la ZLECAf, le forum abordera les grands principes qui guident sa mise en œuvre effective, ainsi que les dispositions pouvant contribuer à la construction de chaînes de valeur régionales et continentales, en particulier dans les filières pour lesquelles la RDC présente un avantage comparatif.

Cette rencontre s'inscrit dans la continuité des actions de renforcement des capacités des Etats africains initiées par la CEA qui visent à accompagner les gouvernements, à leur demande, dans la formulation de stratégies nationales pour mettre en œuvre la ZLECAf.

Signataire de l'Accord portant création de la zone de libre-échange, la RDC n'a pas encore déposé ses instruments de ratification auprès de l'Union Africaine.

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.