Le Malawi accueille des ateliers de sensibilisation sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) à Lilongwe et Blantyre

16 Septembre 2019

Lilongwe — Le Ministère du commerce et du tourisme, en partenariat avec la Commission économique pour l'Afrique et la Commission de l'Union africaine (CUA), organise un atelier de sensibilisation sur la ZLECA à Lilongwe et à Blantyre, les 17 et 19 septembre respectivement. Ces ateliers visent à engager les acteurs concernés sur les questions relatives à la ZLECA dans le but d'aboutir à un consensus permettant au Malawi de ratifier l'Accord sur la ZLECA. Chaque atelier réunira environ 150 participants des secteurs privé, d'Organisations de la société civile, de parlementaires, du monde universitaire et du gouvernement.

Salim Bagus, Ministre de l'industrie, du commerce et du tourisme, déclare : « La ZLECA marque le début de la transformation économique du continent et l'économie du Malawi devrait bénéficier de la création de ce marché unique. C'est un nouvel espoir de stimuler le commerce intra-africain dans les 55 pays du continent qui compte une population combinée de plus de 1,2 milliard d'habitants. La ZLECA facilitera les opportunités commerciales accrues au Malawi en termes de marché illimité et d'économies d'échelle, ce qui réduira les coûts des activités commerciales et améliorera l'efficacité et la rentabilité de nos industries, PME et exportateurs ».

L'Accord est entré en vigueur le 30 mai 2019 lorsque le seuil de 22 pays nécessaire pour la ratification a été atteint. La phase opérationnelle de l'Accord a débuté le 7 juillet 2019 lors du Sommet extraordinaire de l'Union africaine, avec une période de transition allant jusqu'au 1er juillet 2020, lorsque les échanges commenceront dans le cadre de l'Accord. Le Malawi a signé la ZLECA le 21 mars 2018 à Kigali, au Rwanda.

Selon Adejumobi, Directeur régional de la CEA pour l'Afrique australe, « les ateliers sont une opportunité majeure de sensibiliser les acteurs privés et publics à la ZLECA, au Malawi. De plus, ils se concentreront sur les discussions autour des défis perçus et des opportunités que la ratification et la mise en œuvre de la ZLECA peuvent apporter ».

La ZLECA offre à l'Afrique l'opportunité de créer la plus grande zone de libre-échange au monde. Elle a le potentiel de réunir 1,3 milliard de personnes, au sein d'un bloc économique de 2 500 milliards de dollars, ouvrant ainsi une nouvelle ère de développement. Les principaux objectifs de la ZLECA consistent à créer un marché continental de biens et services, avec une libre circulation des personnes et des capitaux et à ouvrir la voie à la création d'une union douanière. Elle développera également le commerce intra-africain grâce à une meilleure harmonisation et coordination de la libéralisation des échanges à travers le continent. La ZLECA renforcera en outre la compétitivité des industries et des entreprises grâce à des opportunités de production à grande échelle, un accès à un marché continental et une meilleure réaffectation des ressources.

Cet atelier fait partie d'un projet plus large visant à approfondir l'intégration commerciale de l'Afrique à travers la mise en œuvre effective de la ZLECA. Avec le soutien financier de l'Union européenne, la CEA a collaboré avec ses partenaires, dont la Commission de l'Union africaine (CUA), le Centre du commerce international (CCI), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et une sélection d'experts indépendants en commerce pour garantir des stratégies de mise en œuvre de la ZLECA efficaces.

Pour plus d'informations, contactez

Ministère de l'industrie, du commerce et du tourisme

Gemini House

BP 30366

Lilongwe 3

Malawi

Tel: +265 1 770 244

E-mail: mayemsokera@gmail.com

Copy: chatimachristina@yahoo.com

dchikhasu@gmail.com

Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

PO Box 3001

Addis Ababa

Ethiopie

Tel: +251 11 551 5826

E-mail: eca-info@un.org or madu@un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.