Cameroun: Les consultations s'intensifient

Le PM, Joseph Dion Ngute a reçu lundi, 16 septembre 2019 six personnalités et institutions internationales dont le président du Conseil économique et social, le Commonwealth et la CEEAC.

La journée d'hier était la plus dense pour le Premier ministre, chef du gouvernement, depuis l'annonce de la convocation du grand dialogue national par le chef de l'État. Joseph Dion Ngute a en effet recueilli les avis, propositions et préoccupations de six institutions nationales et internationales. Le ballet des consultations s'est ouvert par le président du Conseil économique et social. Luc Ayang est venu dire ce qu'il pense du grand dialogue national et comment il voit son déroulement. Après ces échanges avec ce dignitaire de la République, Joseph Dion Ngute a reçu le secrétaire général de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), le tchadien Ahmad Allam-Mi.

Une quarantaine de minutes d'échanges au cours desquels, le haut fonctionnaire de la CEEAC a salué la « sage décision » du président Paul Biya de convoquer ce grand moment de débat national. À l'en croire, tous les chefs d'États de la sous-région sont unanimes qu'il faut accompagner le Cameroun dans la recherche des solutions internes à la crise qui secouent les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. L'autre accompagnement a été réaffirmé par le Commonwealth, à travers le sous-secrétaire permanent et chef du service diplomatique à la division étrangère de cet organisme au Royaume-Uni, Sir Simon McDonald. Ce dernier est venu porter le message d'encouragement du Royaume- Uni au gouvernement camerounais dans sa démarche consensuelle.

Avec Peter Mafany Musonge et l'ensemble des membres de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme, c'était comme le dialogue avant la lettre. Cette institution créée en janvier 2017, dans la dynamique de la recherche des solutions aux préoccupations des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et du renforcement de l'unité et du vivre ensemble, a déjà de l'expérience. Laquelle, comme l'a souligné Peter Mafany Musonge, pourrait être sans doute utile à Joseph Dion Ngute, président du grand dialogue national. Car, la Commission Musonge a déjà été dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et y a récolté les plaintes et aspirations des populations.

Elle a aussi sillonné les chambres parlementaires, 37 départements ministériels, plusieurs entreprises publiques et parapubliques pour apprécier de près le niveau de la pratique du bilinguisme et identifier les entraves au vivre ensemble harmonieux. Ces préoccupations et convictions légitimes ont d'ailleurs été compilées dans un mémorandum et remis au PM. Le Conseil national de la communication, pour sa part, a plaidé pour une communication fluide et citoyenne dans le cadre de l'organisation de ce grand dialogue national. Peter Essoka, son président, et ses membres en ont discuté avec Joseph Dion Ngute. Le CNC qui mène déjà une veille et une bataille farouches contre les discours de haine sur dans les médias, s'est dit engagé à apporter toute sa contribution dans la conduite réussie de cette rencontre nationale. Pour clôturer la journée, la Commission nationale des droits de l'Homme et des libertés. Audelà de leur satisfaction légitime à la suite de cette annonce de Paul Biya, Chemuta Divine Banda et ses membres disent leur disponibilité à accompagner le processus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.