Cameroun: Recrutement à la GP et au BIR - 400 jeunes retenus à l'Est

Le test de sélection s'est déroulé du 5 au 8 décembre 2018, au 2e Bataillon d'intervention rapide (Bir) de Letta, à une cinquantaine de km de Bertoua.

Il a rêvé d'être soldat. Et son rêve est en passe de devenir réalité. Patrick Junior Efague Efague, 21 ans, orphelin, originaire du Haut-Nyong, s'est distingué en arrivant en première position pendant l'épreuve de course commando sur une distance de 20 km avec une charge de 20 kg, le 7 décembre 2018. C'est autour de 5h40 mn que le départ de cette course a été donné par la commission nationale du recrutement. Peu après 7h30, le jeune Efague est donc arrivé avant tout le monde.

Pour le féliciter au moment où il traverse la ligne d'arrivée, Florent Ribouem A Moungam, le représentant du gouverneur de l'Est et d'autres autorités administratives et militaires. Aussitôt, l'heureux élu est habillé en t-shirt blanc, portant le N°1. « Je dis merci à Dieu. Je me suis entraîné pendant quatre mois. Je ne suis pas ici pour blaguer. Je veux porter la tenue, j'aime servir mon pays comme soldat», exultera le candidat. Comme lui, 399 autres ont pu franchir avec brio cette étape, avec obstacle.

Sur la ligne de départ, ils étaient 1 136 jeunes venus des quatre départements de la région de l'Est. Un peu plutôt, la commission a disqualifié 508 candidats après les examens sommaires. Cette étape de course avec une charge de 20 kg, l'une des plus importantes de l'opération, est assujettie à l'identification. Après les étirements et le repas froid, les 400 élus se sont encore livrés à une course sur une distance de 10 km, sans obstacle cette fois-ci. L'une des étapes clés de cette opération a été aussi le port de poteaux par groupe d'une quinzaine de candidats, sur quelques mètres.

Là aussi, les promus ont été corrects, tout s'est déroulé sans incident. « Les candidats se sont montrés, de façon globale, particulièrement honnêtes. Nous n'avons pas connus le cas de délestage de sac, ni d'autres incidents. Nous pouvons dire qu'au regard de la moyenne de temps mis, la préparation s'est encore améliorée cette année. Au niveau individuel, les performances sont encore devenues plus intéressantes», a apprécié le lieutenant-colonel Zanga Zambo, adjoint chargé de la communication au recrutement à la Garde présidentielle (GP) et au Bataillon d'intervention rapide (BIR).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.