Sénégal: Kaolack - Un seul cas de dengue enregistré depuis août (médecin-chef)

Kaolack — Le médecin-chef de la région de Kaolack (centre) Dr Aissatou Barry Diouf a affirmé qu'un seul cas de dengue enregistré au mois d'août dernier a été guéri ajoutant qu'aucun autre cas n'a été signalé depuis lors.

"La région médicale de Kaolack a reçu vendredi 13 septembre les résultats des tests qui ont été envoyés par le poste de santé des Abattoirs, dans le district de Kaolack, faisant état d'un cas de dengue de stéréotype 2", a déclaré au cours d'une conférence de presse mardi Dr Diouf selon qui " ce cas a été pris en charge et guéri et à ce jour, aucun autre cas de dengue n'a été détecté".

Selon elle, "dès le lendemain de la confirmation du cas de dengue, une équipe composée par les membres de la région médicale et du district de Kaolack s'est rendue sur les lieux pour commencer les investigations et avoir plus d'informations".

Ainsi, estime-te-elle, "une mission du ministère de la santé et de l'action sociale a été déployée pour renforcer le dispositif déjà sur place".

"Le cas de dengue détecté a été revu par l'Infirmier-chef de poste trois jours après et l'évolution était très favorable", dit-elle soulignant que "des recherches de cas ont été effectués autour du poste de santé à travers le dépouillement des fiches d'investigation et cinq autres prélèvements ont été effectués sur des cas répondant a la définition de cas suspect et les résultats étaient négatifs".

"Les registres du poste de santé depuis le mois d'août ont été dépouillés, les cas qui répondaient aux définitions de cas suspect ont été recensés et des prélèvements ont été faits au sein de la communauté et actuellement il y'a une mission d'entomologistes qui est là pour rechercher et faire l'investigation au niveau des sites larvaires", a-t-elle expliqué.

"Tout ceci constitue des précautions pour détecter un potentiel foyer ou cas de dengue car la dengue est une maladie asymptomatique d'où la nécessité de poursuivre les investigations et la surveillance épidémiologiques sera renforcée dans tous les districts de la région", a-t-elle ajouté.

Dr Barry assure que sensibilisation sera menée enfin que des mesures individuelles et collectives soient prises telle que la distribution des gîtes larvaires au niveau domestique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.