Sénégal: PLAPRESI - 200 millions aux SFD de Louga

Louga — Un financement de 200 millions de francs CFA sera injecté dans les systèmes financiers décentralisés (SFD) dans la région de Louga, pour aider les acteurs locaux à expérimenter le modèle de l'économie sociale et solidaire, a annoncé, mardi, la ministre de la Microfinance et de l'Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam.

Ce financement entre dans le cadre de la deuxième phase de la Plateforme d'appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (PLASEPRI).

"Nous sommes à Louga pour partager les dispositifs de la PLASEPRI, parce que nous allons [allouer] 200 millions de FCFA à la région pour expérimenter le modèle de l'économie sociale et solidaire", a-t-elle dit.

Elle s'exprimait lors d'une réunion du comité régional de développement (CRD), organisée dans le cadre de sa tournée.

Celle-ci est destinée à partager avec les acteurs locaux de la région de Saint-Louis, le dispositif d'accompagnement et d'assistance technique de la phase II de la PLASEPRI.

Elle a assuré que toutes les préoccupations des populations ont été recueillies, comme le sont aussi les difficultés ayant trait à l'affectation ou l'accès aux financements.

"Notre action ne peut être efficace que si nous pouvons cerner l'ensemble des contraintes et difficultés qui sont au niveau du secteur de la microfinance et voir si les solutions que nous proposons sont les plus adaptées", a-t-elle expliqué.

Selon la ministre de la Microfinance, si les solutions proposées sont efficaces, alors des mécanismes adaptés aux besoins des acteurs locaux mais également au modèle de l'économie social et solidaire seront trouvés.

Elle a déclaré que le CRD a permis de recueillir tant au niveau des femmes que des jeunes "plusieurs doléances, plusieurs préoccupations qui seront prises en charge".

"Ce qu'il faut également noter, c'est que nous avons échangé beaucoup avec les acteurs, car la région est une zone migratoire, nous avons un fort taux d'émigration", a-t-elle révélé.

Elle a rappelé que la diaspora est la principale cible du programme PLASEPRI. Elle souligne qu'il s'agira de rendre efficiente sa participation à la création de richesses au-delà de ses actions sociales et de solidarité de haute portée.

"Nous estimons qu'avec le modèle de l'économie sociale et solidaire et les lignes de financement qui sont proposées à travers la PLASEPRI, nous pouvons encore mieux orienter l'investissement des compatriotes de la diaspora", a-t-elle poursuivi.

Après Louga, la délégation de la ministre s'est rendue à Kébémer.

La ministre de la Microfinance a remis un chèque de 150 millions de FCFA à la Mutuelle d'épargne et de crédit de la Fédération des associations de développement communautaire du Njambur, pour financer les projets de développement des femmes et des jeunes, des éleveurs, des agriculteurs, entre autres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.