Cote d'Ivoire: Financement du transport public du corridor Yopougon-Bingerville - La Banque mondiale décaisse 175 milliards Fcfa

La Banque mondiale (BM) est déterminée à accompagner la Côte d'Ivoire à faire face à la problématique de la mobilité à Abidjan.

Dans le cadre du financement du Projet de mobilité urbaine d'Abidjan (PMUA), initié à cet effet, la Banque mondiale a accordé un financement de 175 milliards Fcfa à la Côte d'Ivoire pour la première composante dudit projet ;

A savoir la mise en œuvre d'une ligne de (Bus Rapid de transit) BRT-bus à haut niveau de service sur une voie dédiée au centre de la chaussée de Yopougon-Gesco à Bingerville.

La signature de l'accord de financement sous forme de prêt entre la BM et l'Etat a eu lieu le lundi dernier au 20ème étage de l'immeuble Sciam au Plateau.

« Le montant alloué à cette composante permettra de construire l'infrastructure et les équipements associés à ce corridor, comprenant les voies de bus, les dépôts, les terminaux et les gares.

Par ailleurs, la configuration du quatrième pont d'Abidjan sera modifié afin d'agrandir l'emprise sur une section d'environ huit cents (800) mètres » a indiqué le ministre de l'Economie et des finances, Adama Coulibaly.

Qui a précisé que les 175 545 600 000 FCFA alloué sous forme de Crédit, aux conditions IDA Scale Up Facility sont remboursables sur une durée de trente (30) ans, assortie d'une période de grâce de neuf (09) ans.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a fait savoir qu'avec ce projet, la Côte d'Ivoire est sur le point de trouver des réponses significatives au problème de mobilité à Abidjan.

Il a ajouté que le BRT dont la durée d'exécution est de six (06) ans sera mis en exploitation dans le cadre d'un partenariat public-privé.

Tout en réitérant la détermination de la Banque Mondiale à accompagner le pays sur le chemin du développement, le directeur des opérations de ladite institution bancaire en Côte d'Ivoire, Coralie Gevers, a rappelé que le projet a été accordé pour réparer des défaillances.

« Selon notre 8ème rapport sur la situation économique du pays, les ménages les plus pauvres dépensent jusqu'à 30% de leur revenu dans les transports et passent 200 minutes par jour à les utiliser ou à les attendre.

Avec le BRT, les Abidjanais pourront accéder depuis Yopougon en moins de 20 mn au Plateau et en 45 mn jusqu'à Bingerville.

Ainsi les temps de déplacement seront réduits drastiquement et 600 mille emplois supplémentaires deviendront accessibles en moins d'une heure » a-t-elle relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.