Cote d'Ivoire: Infrastructures touristiques - Siandou Fofana s'engage avec la Chambre de commerce et d'industrie sino-africaine

17 Septembre 2019

Un mémorandum d'entente de collaboration en matière de coopération et de développement de projets touristiques a été paraphé, le lundi 16 septembre, entre le ministre du Tourisme et des Loisirs et le Secrétaire exécutif de la Chambre consulaire de l'Empire du milieu.

Du faisceau de projets portés directement par le ministère du Tourisme et des Loisirs, le Mémorandum d'entente signé par le ministre Siandou Fofana et Dong Hongwei, Secrétaire exécutif de la Chambre de commerce et d'industrie Sino-africaine, porte notamment sur la création de la station touristique internationale de Sassandra ; la construction du parc d'attractions de Jacqueville, l'érection du parc aquatique d'Assinie ; l'aménagement du littoral de Port-Bouët ; la construction des Relais Paillotes ; l'aménagement de pavillons touristiques à thèmes sur le Boulevard de Marseille à Abidjan Marcory Bietry/Zone 4. Des projets d'infrastructures touristiques et de loisirs contenus dans la Stratégie nationale de développement du tourisme, « Sublime Côte d'Ivoire ».

Cette signature contractuelle qui fait suite à une mission préparatoire, en février dernier à Abidjan, de la Chambre, témoigne, au dire du ministre Siandou Fofana, « de la manifestation réelle des deux parties à poursuivre la marche commune » pour l'essor de l'industrie touristique ivoirienne avec des infrastructures de pointe.

Et est le gage du sérieux de la chambre consulaire pékinoise qui, a, bien avant cette signature du présent mémorandum, mené des séances d'intéressement à l'endroit des opérateurs économiques chinois.

A preuve, le Secrétaire exécutif a fait le déplacement d'Abidjan avec ses collaborateurs que sont Mme Chai Xin, directrice financière de la Chambre et M. Zhang Lisheng, vice-président de la Commission du commerce de la Chambre, mais qui est aussi un Tycoon de l'industrie chinoise avec une entreprise au chiffre d'affaires dépassant 1 milliard de dollars américains (500 milliards de FCFA).

Avec à la clé, des esquisses de plans et autres maquettes pour chacun des projets susmentionnés.

D'ores et déjà, le ministre du Tourisme et des Loisirs convient avec ses hôtes, de boucler avant la fin de l'année en cours, deux projets-pilotes qui devraient démontrer, s'il en était besoin, l'engagement pragmatique du partenaire chinois dans la cadre de Partenariat public/privé (Ppp).

Notons que ce partenariat qui s'amorce a été possible grâce au dynamisme de Camille Kouassi, directeur du Bureau du tourisme de la Côte d'Ivoire à Pékin.

Le Ministère du Tourisme et des Loisirs de la République de Côte d'Ivoire et le Centre de promotion du commerce et des investissements de la Chambre de commerce et d'industrie Sino-africaine, au total, par cet accord paraphé, s'engagent à collaborer en vue de la réalisation d'un programme de coopération pour le développement touristique en Côte d'Ivoire dénommé provisoirement : « Développement et positionnement du tourisme ivoirien à l'échelle mondiale ».

Aussi, faut-il noter que dans le cadre de sa stratégie visant à faire du tourisme un des secteurs clés du développement économique et social de la Côte d'Ivoire, notamment d'en faire une destination spécialisée dans la recherche scientifique et numérique, tout en renforçant son image de marque à l'échelle internationale, le Ministère du Tourisme et des Loisirs a entrepris de développer des partenariats avec des organisations spécialisées dans la réalisation et le développement de projets touristiques.

Dont acte avec ce partenaire chinois d'envergure car, il incombe de savoir que la Chambre de commerce et d'industrie sino-africaine est un organisme étatique de la République populaire de Chine qui vise à assurer la coordination et la promotion de la coopération économique entre la Chine et l'Afrique, et regroupe des entreprises chinoises ayant une expérience dans le développement et l'aménagement de projets touristiques.

Il est bon de savoir, que sous le sceau de la transversalité interministérielle, les partenaires chinois son t intéressés par des projets dépendant d'autres ministères tels que la construction du Centre international des expositions et d'un Centre de congrès à Abidjan ; le village olympique d'Ebimpé ; le développement d'ouvrages et d'infrastructures touristiques dédiés aux sciences et aux technologies, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.