Togo: Un parti politique n'est pas un tribunal

18 Septembre 2019

L'ANC (opposition) envisage de sanctionner certains de ses élus municipaux qui ont apporté leurs voix permettant l'élection de maires UNIR (majorité présidentielle).

Cette démarche est critiqué par Gerry Taama, le leader du NET, également membre de l'opposition.

'Les élections locales doivent rester locales et les communes ne doivent pas être prisonnières de luttes intestines entre les partis.

Je dénonce cette attitude de sanctionner les conseillers municipaux', a-t-il déclaré mercredi sur Zéphyr FM.

Pour le candidat à la présidentielle de 2020, ces alliances contre nature peuvent favoriser le dialogue et permettre un apaisement des tensions politiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Togonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.