Sénégal: Mbacké /Destruction du stade olympique Nelson Mandel - Ibrahima Diop déféré au parquet

18 Septembre 2019

Le conseiller municipal, Ibrahima Diop, a été déféré au parquet de Diourbel. Celui-ci qui a revendiqué la mis en sac du stade olympique de Mbacké a été arrêté par les éléments du commissariat urbain de Mbacké.

En effet, le conseiller municipal Ibrahima Diop accompagné de quelques individus ont procédé à la destruction du stade olympique de Mbacke.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche au lundi aux environs d'une heure du matin.

Après cet acte perpétré par Ibrahima Diop et compagnie agissant au nom de la structure dénommé «Mbacke Sunu Goxe», la police a procédé à leur arrestation suite à une plainte du substitut du Procureur de Mbacké après qu'il a revendiqué cet acte à travers un son audio via WhatsApp.

Rappelons que ce stade a été financé par le Comité olympique sous le magistère du Maire Ibrahima Guèye acquis en sa qualité de ministre des Sports.

Ceux qui s'opposent à l'emplacement du stade soutiennent qu'il est proche des cimetières de Mbacké Khewer où reposent des fils de Sérigne Mame Mor Diarra Mbacké.

Ces derniers avaient posé la préoccupation au Khalife général des Mourides qui leur avait dit qu'il est possible de délocaliser ce stade. Mais avant que le conseil municipal ne se prononce sur la question, qu'un groupe à leur tête Ibrahima Diop ont passe à l'acte.

Et malgré la pression de certains membres de cette famille de Mame Mor Diarra, le présumé auteur a été mis aux arrêts. Affaire à suivre...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.