Sénégal: Atteinte des ODD relatifs à la santé et à l'éducation - Enda Ecopole joue sa partition

18 Septembre 2019

Enda Ecopole travaille depuis hier, mardi 17 septembre, sur les indicateurs pouvant contribuer à améliorer les objectifs de développement durable relativement à la santé et à l'éducation.

En atelier de deux jours à Dakar, le coordonnateur Oumar Tandian a souligné que cette activité d'Enda Ecopole s'inscrit dans le cadre de la convention de 4 ans (2018-2022) signée entre Enda Tiers-monde et l'Union européenne en vue de permettre à celui-ci d'apporter sa contribution à une plus grande vulgarisation des ODD.

« L'objectif de la rencontre est de réunir dans un premier temps les partenaires associés aux activités de l'entité Enda pour évaluer le niveau d'appropriation de l'agenda 2030 des objectifs de développement durable (Odd), mais aussi d'identifier et de formuler des indicateurs pertinents », a fait savoir M. Kandé.

Pour ce dernier, l'identification se fera à partir des travaux menés au sein d'Enda Ecopole et aboutira à un plan d'action pour favoriser un avenir meilleur et plus durable, face aux défis mondiaux auxquels les populations se trouvent confrontées, en particulier au Sénégal.

« Ce sont des défis liés à la pauvreté, aux inégalités, aux effets du changement climatique, à la dégradation de l'environnement à la prospérité, à la paix et à la justice » a renseigné le coordonnateur Enda Ecopole.

Concernant l'Odd 3, Enda Ecopole entend identifier et proposer les indicateurs pour évaluer « les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être à tous les âges".

L'analyse de l'Odd 4 relatif à l'éducation devrait aider, selon son coordinateur, à mesurer les initiatives pour «assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité, et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie».

Quant à l'étude de l'Odd 8, il permettra de voir comment «promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous».

Adoptés en 2015 par les Nations unies, les ODD devraient permettre, d'ici 2030, d'éradiquer l'extrême pauvreté des pays en développement, de mettre fin aux inégalités, de favoriser la paix et à la justice entre autres, pour l'édification d'un monde meilleur.

Au nombre de 17, les Odd succèdent aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (Omd) dont le bilan des efforts engagés dans la période de 2000-2015 montre que les effets attendus n'ont pas encore produit les résultats escomptés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.