Cote d'Ivoire: Appel de Bensouda à l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé - Le Rhdp prend note de la décision

18 Septembre 2019

Touré Mamadou n'a pas voulu s'étendre sur cette affaire. Encore moins commenter la décision de la procureure Fatou Bensouda d'avoir fait appel, lundi, à l'acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Toutefois, dans une brève intervention dont nous avons reçu copie le mardi 17 septembre, en sa qualité de porte-parole adjoint du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), il a déclaré que sa formation politique prend note de cette décision d'appel.

« Nous prenons note de cet appel et nous nous refusons à tout commentaire. Quelle que soit la décision de la Cpi, nous restons focalisés sur la préparation de l'élection de 2020 et la défense de notre bilan », a-t-il réagi.

Tout comme le Rhdp, le Front populaire ivoirien (Fpi), par la voix de son secrétaire général, Issiaka Sangaré, dans une note publiée lundi, s'était dit certes affligé par cette décision de Fatou Bensouda de faire appel à l'acquittement de l'ancien chef de l'État et l'ex-leader de la galaxie patriotique, mais restait cependant « confiant qu'au terme de cette autre procédure, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé vont recouvrer la totalité de leurs droits et retrouver leurs concitoyens ».

La procureure de la Cpi, rappelons-le, faisant ainsi appel à la décision d'acquittement des deux concernés, rendue le 15 janvier, engage à nouveau le combat dans cette affaire qui l'oppose à M. Gbgabo et Blé Goudé. Dans sa requête, Mme Bensouda a dénoncé des vices de procédure.

Ce qui l'a poussée à demander l'annulation des acquittements en faveur de ces derniers. Par cet acte, elle relance ainsi le procès.

Dans un communiqué du Bureau de la procureure, la Chambre d'appel démontrera que « la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure qui ont abouti à l'acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé pour tous les chefs d'accusation ».

L'accusation a désormais trente 30 jours pour soumettre une version détaillée des éléments qui soutiennent sa demande d'appel.

Ensuite, la défense des deux hommes aura également 30 jours pour y répondre. Les avocats pourront, s'ils le souhaitent, solliciter un délai supplémentaire, soumis à l'appréciation de la chambre d'appel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.