Soudan: La session sur le traitement des blessures collectives commence à Al-Fasher

Al-Fasher — L'administration d'urgence du ministère de la Santé et du Développement social de l'Etat du Nord-Darfour a organisé, lundi, en coopération avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), une session de formation dans le domaine du traitement des blessures collectives et ciblant (40) apprenants, y compris les médecins et les infirmières de l'hôpital Al-Fasher et des hôpitaux ruraux.

Le directeur de l'Administration générale de la médecine thérapeutique au ministère de la Santé, Sulaiman Mohamed Sulaiman a affirmé, lors de l'ouverture de l'atelier, l'importance de la session dans la formation des cadres médicaux afin de pouvoir faire face au problème des blessures collectives dans l'Etat.

Le représentant de l'OMS, le Dr. Mohamed Yousif Ahmed a déclaré que la session de formation est considérée comme une session moderne et qu'elle vise à former les cadres médicaux et à renforcer la capacité de surmonter les cas d'urgence causés par des événements collectifs et des catastrophes.

Il a ajouté que la session se poursuivra à cinq jours pour examiner les papiers de travail sur les catastrophes d'urgence et collectives et les modes de traitement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.