Angola: Le programme de privatisation réunit des investisseurs potentiels

Luanda — La Commission nationale interministérielle pour l?exécution du Programme de privatisation (Propriv) se réunira les 19 et 20 de ce mis, à Luanda, avec des investisseurs potentiels pour un séminaire méthodologique sur la cession d'actifs publics.

L'événement, présidé par le ministre d'État chargé de la Coordination économique et coordinateur de la Commission interministérielle nationale chargée de la mise en œuvre du programme de privatisation, Manuel Nunes Júnior, prévoit de réunir des représentants d'organismes internationaux, tels que de la Société financière internationale (IFC), rattachée à la Banque mondiale, de consultants, des associations entrepreneuriales, oaçe professionnelles, des chambres de commerce, entre autres.

Pour la première journée, selon la note parvenue à l'Angop, l'agenda abordera des thèmes liés à l'expérience mondiale en matière de privatisation et de réforme de l'État, au cadre juridique et stratégique, à la privatisation des sociétés de référence, à la préparation et mise en œuvre, au processus de privatisation des entreprises et biens publics - modalités et procédures de privatisation et instruments.

La privatisation des entreprises de l'univers Sonangol: caractérisation et spécificités, plate-forme technologique: vente aux enchères, gestion de la relation avec les parties prenantes, dirigeants de l'entreprise et des employés, gestion de la relation avec les parties prenantes, services de conseil et autres, via la mise en œuvre du Programme de privatisation sont, entre autres, sujets programmés pour le deuxième et dernier jour du séminaire méthodologique.

À l'heure actuelle, le processus de liquidation d'un ensemble de 63 sociétés est en cours, dont trois avec des commissions de liquidation créées par les ministères sectoriels auxquels elles appartiennent et deux en voie de dissolution.

L'Institut de gestion des actifs et de participation de l'État (Igape) compte dans son univers cinq sociétés en liquidation qui ne sont pas formellement éteintes.

L'univers des sociétés en liquidation comprend quatre (4) du secteur de l'agriculture et de la foresterie, six (6) du secteur du commerce, dix (10) du secteur de la construction et des travaux publics et quatre (4) du secteur des ressources minérales et Pétrole, 30 dans le secteur Industrie, un (1) de la Jeunesse et Sports, sept (7) de la Pêche et Mer et un (1) des Transports.

Le 9 septembre, l'Igape avait signé des contrats d'acquisition et remis officiellement les clés de cinq unités industrielles situées dans la Zone économique spéciale (ZEE), dans le cadre du processus de transfert d'actifs de l'État au secteur privé.

Sont les nouveaux propriétaires des cinq usines installées à la ZEE de Luanda / Bengo, l'Angoalissar, qui a acquis la Carton pour 1 milliard de kwanzas (AKz), l'Azoria, qui a acheté l'Indugedet pour 3,3 milliards, l'Ecoindustry, qui a acquis la Juntax. pour 225 millions et la Zeepack, qui a acheté respectivement l'Univitro et la Coberlen pour un montant de 555 295 millions de kwanzas.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.