Ile Maurice: Une femme tabassée par son mari à l'aide d'un morceau de bois

18 Septembre 2019

Les cas de violences conjugales prennent de l'ampleur à Rodrigues aussi. Et la situation est également préoccupante.

Après l'agression mortelle de Marie Chansela Perrine, le 20 août, à Citron-Donis, par son ex-concubin (le présumé meurtrier est toujours dans la nature), cette fois, une femme de 47 ans, habitant le village de Champs, aurait été sauvagement agressée par son mari mercredi dernier, à leur domicile. Le présumé agresseur a été arrêté le même jour et fait l'objet d'une accusation provisoire de «wounds and blows with aggravating circumstances».

Il était aux alentours de 18 heures quand le mari, Jean Alex Pierre Louis, aurait agressé sa femme, Marie Jenna Pierre Louis, suite à une dispute. La victime, qui est sans emploi, aurait été tabassée avec un morceau de bois à la tête et sur la majeure partie du corps. Non satisfait, le présumé agresseur, lui aurait ensuite assené des coups de pied et de poing.

Alertés par les cris de détresse de la malheureuse, les voisins sont venus à sa rescousse et ont transporté la victime à l'hôpital Queen Elizabeth, à Crève-Coeur.

La femme ne pouvait plus se tenir debout. Il semblerait que le mari avait un couteau en sa possession. Grièvement blessée, la victime a eu plusieurs côtes fracturées ainsi qu'une perforation du poumon. Hospitalisée, elle a été placée sous respiration artificielle pendant quelque temps. Son état de santé est jugé préoccupant. L'enquête policière se poursuit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.