Cameroun: Insertion professionnelle - Le cas des migrants Insertion

Une conférence internationale pour trouver des solutions au travail des jeunes déplacés ouverte mardi, 17 septembre 2019 à Yaoundé, à l'initiative de l'Association africaine des services d'emploi publics

De nombreux jeunes prennent souvent l'option du déplacement vers l'étranger, dans l'espoir d'une rémunération importante. Seulement, l'obtention d'un emploi n'est pas toujours acquise. D'où le trafic observé autour des migrants, à la merci des personnes mal intentionnées. Dans leurs stratégies de renforcement de l'employabilité des jeunes et de la lutte contre le trafic des migrants, les services d'emploi publics (Spe), selon Jean Claude Sidibe, ministre Malien de l'Emploi et de la Formation professionnelle, ne peuvent que se mobiliser pour une meilleure inclusion sociale des jeunes dans leur pays d'origine et d'accueil.

D'où la tenue depuis hier à Yaoundé de la conférence internationale placée sous le thème : « Emploi-jeunesse et migrations : Quels défis et opportunités pour les Spe ». L'évènement qui est une initiative commune du Mali et du Cameroun vise, d'après Camille Mouté à Bidias, directeur général du Fonds national de l'Emploi (Fne), par ailleurs président d'honneur de l'Association mondiale des services de l'emploi publics (Amsep) à instaurer un débat sur le sujet et échanger entre autres sur la manière dont chaque pays membre traite de la question des migrations professionnelles des jeunes tout en examinant la place des Spe.

L'évènement de Yaoundé a également donné lieu à la célébration du 20e anniversaire de l'Association africaine des services d'emploi publics (Aasep), branche africaine de l'Amsep. Fondée en octobre 1998, elle regroupe 19 pays dont le Cameroun. D'après Ibrahim Ag Nock, directeur général de l'Agence nationale pour l'emploi du Mali, cet organisme travaille à favoriser la coopération entre ses membres, en vue de promouvoir la qualité de leurs services. Occasion de dresser le bilan des activités ayant ponctué ces années d'existence

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.