Cote d'Ivoire: Exploitation et traite des enfants - Le gouvernement annonce un nouveau plan de lutte d'un financement de 76 milliards

18 Septembre 2019

Le gouvernement de Côte d'Ivoire annonce un nouveau plan de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants. Ce plan qui va s'étendre sur la période 2019-2021, sera financé à hauteur de "76 milliards de FCFA", précise le porte-parole, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré.

C'était à l'issue du Conseil des ministres délocalisé dans la capitale ivoirienne, Yamoussoukro, ce mercredi 18 septembre 2019.

Ce montant, a fait savoir le porte-parole, sera réparti entre les différents acteurs qui ont des responsabilités dans ce secteur. Il s'agit de l'Etat, les partenaires techniques et les industries du chocolat et du cacao.

Le nouveau plan viendra « corriger les faiblesses » constatées dans les initiatives déjà mises en œuvre, au niveau de l'Etat, pour éradiquer ce fléau. Il favorisera « une meilleure synergie entre les comités en vue d'un meilleur impact en termes de résultats attendus ».

En 2011, le gouvernement avait implémenté une série d'initiatives en ce sens. Deux comités nationaux avaient été créés.

A savoir, un comité interministériel de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants présidé par le ministre en charge du travail et un comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite des enfants présidé par la Première dame, Dominique Ouattara.

Ces deux structures avaient développé chacune des initiatives en termes de plans nationaux à l'effet de « juguler le phénomène ».

M. Sidi Touré cite entre autres actions menées, « la mise en œuvre d'un mécanisme d'alerte précoce, l'arrestation de près de 187 trafiquants d'enfants ainsi que la signature avec le Ghana et le Burkina Faso d'un cadre permanent de concertation... ».

En attendant l'implémentation du plan 2019-2021, la Première dame qui séjourne en ce moment aux Etats-Unis, multiplie les rencontres avec les autorités américaines.

Elle a eu une séance de travail le 17 septembre particulièrement avec les sénateurs Ron Wyden et Sherrod Brown, respectivement représentants aux Congrès américain des Etats de l'Oregon et de l'Ohio, pour présenter les actions menées par le gouvernement ivoirien pour venir à bout de ce travail des enfants dans les plantations de cacao.

« Nous avons pu expliquer tous les efforts que nous faisons pour remédier au travail des enfants et je crois que nous avons été compris », a confié Dominique Ouattara, selon une note de la présidence ivoirienne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.