Sénégal: La BNDE lance le crédit-bail et l'affacturage.

La Banque nationale pour le développement économique (Bnde), a procédé ce vendredi, au lancement du crédit-bail et de l'affacturage. Avec ces deux produits, elle compte renforcer son soutien aux Pme.

Une bonne nouvelles pour les petites et moyennes entreprises (pme) . La Banque nationale pour le développement économique (Bnde) poursuit son soutien aux Pme. Elle vient de lancer deux produits : le crédit-bail et l'affacturage.

«Nous sommes réunis aujourd'hui ici pour lancer deux produits importants pour la Bnde, parce que dédiés à son cœur de cible, à savoir les Pme.

Il s'agit du crédit-bail et de l'affacturage, dont la mise en place a nécessité plusieurs mois de travail acharné, avec l'aide d'experts de renommée au Sénégal et à l'étranger », a déclaré Thierno Seydou Nourou Sy, le directeur général de la Bnde.

En effet, après avoir réussi le pari de créer, démarrer et faire évoluer progressivement notre banque pour la hisser en fin 2018 parmi les établissements bancaires de taille moyenne au Sénégal, ajoute M. Sy, nous sommes parvenus, dans cette quête de toujours mieux faire, à intégrer dans notre dispositif de financement, le crédit-bail et l'affacturage.

Selon lui, le crédit-bail et l'affacturage sont deux produits adaptés aux préoccupations d'ordre financier des entreprises et notamment des Pme-Pmi.

Le crédit-bail, par sa souplesse, sa mise en place rapide et ses nombreux avantages, peut permettre de palier un certain nombre de contraintes dans l'accès des Pme au financement telles que le manque de garantie ; l'absence de visibilité sur l'utilisation des fonds mis en place ; la faiblesse de fonds propres.

En outre, le crédit-bail est pour les entreprises, un moyen de préserver leur trésorerie ainsi que leur capacité d'endettement, mais aussi d'optimiser leur rentabilité.

Quant à l'affacturage, explique-t-il, il est très peu connu et pratiqué au Sénégal alors que son utilisation est très développée dans les économies émergentes où il est le deuxième moyen de financement des besoins d'exploitation à court terme, derrière le découvert bancaire.

«De plus en plus plébiscité dans le monde avec un essor fulgurant ces dernières années, l'affacturage constitue un outil souple au service des entreprises, leur permettant de se financer à court terme, d'externaliser leurs fastidieuses tâches de recouvrement de créances et de se prémunir, optionnellement, contre d'éventuels impayés », a indiqué le directeur général de la Bnde.

Au Sénégal, a-t-il dit, le crédit-bail représente à peine 1% des crédits à l'investissement avec un volume global qui tourne autour de 45 milliards de franc CFA contre un potentiel de 160 milliards de franc CFA. Nous avons là une marge de progression considérable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.