Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - L'insécurité constitue un frein à la riposte contre Ebola

En séjour de travail dans la ville de Butembo, le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, a échangé avec l'équipe de la coordination de la riposte qui lui a présenté ce qui se fait sur le terrain pour mettre fin à la dixième épidémie de cette maladie.

Parlant des difficultés rencontrées sur le terrain, le coordonnateur de la riposte à Butembo, le Dr John Kombe, a reconnu que bien que la situation semble s'améliorer, quelques défis demeurent encore. Il s'agit de la question sécuritaire, de la manipulation des cadavres pendant les deuils, de la résistance de certaines personnes de la communauté à se rendre rapidement dans les centres de traitement Ebola. « Toutefois, de nouvelles stratégies ont été mises en place pour répondre aux besoins de la population en vue de mettre fin à toutes ces résistances », a-t-il assuré.

Accompagné du secrétaire technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, le Pr Jean-Jacques Muyembe Tamfum, le ministre de la Santé a visité le Centre de traitement Ebola de Butembo, dans le Nord-Kivu. Il a salué les efforts fournis par les autorités locales, les partenaires et toute l'équipe de la riposte, avant d'indiquer que la santé de la population préoccupe au plus haut point le chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a créé le comité multisectoriel de la riposte à l'épidémie de la maladie à virus Ebola (CMRE) pour son éradication.

« Tout est en train d'être planifié pour vaincre ce fléau », a déclaré le Dr Eteni Longondo. Il a souligné que sa tournée s'inscrit dans le cadre du soutien du gouvernement à la lutte contre cette maladie au Nord-Kivu et en Ituri. Selon lui, cette épidémie a été l'un des principaux sujets évoqués lors du tout premier conseil des ministres du gouvernement Ilunga Ilukamba. Après Goma, Beni et Butembo au Nord-Kivu, le ministre de la Santé et sa délégation continueront leur tournée dans la province de l'Ituri.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.