Cote d'Ivoire: Lutte contre les violences sexuelles - Un réseau de professionnels des médias voit le jour

Le Réseau des professionnels des Médias Engagés dans AIlutte contre les violences sexuelles (Repmelvs) a tenu sa première assemblée générale constitutive le mardi 17 septembre 2019 à l'État Major Général des Armées d'Abidjan-Plateau.

Cette assemblée tenue au siège de la Cadha (Coordination africaine des droits de l'homme pour les armées) a été supervisée par Nanourou Berthé, chef de projet de lutte contre les violences sexuelles au Pnud (Programme des nations unies pour le développement).

L'ordre du jour s'établissait comme suit "Lecture et adoption des statuts et règlements", "l'élection des membres du bureau", et "Divers".

Après l'adoption des statuts et règlements intérieur du Repmelvs, les professionnels de médias sont passés aux élections des membres du bureau.

Au terme du scrutin , c'est Mahilé Christine Laure (Radio Yopougon) qui a été élue présidente pour un mandat de 4ans renouvelable une fois.

Au poste de trésorier, le choix a été porté sur Koné Assétou (Radio Albayane). Yao Agora Carine (Radio nationale catholique), est élue au poste de Commissaire aux comptes. Conformément aux textes du réseau, les élections ont été faites par acclamations.

Après son élection à la présidence du Repmelvs, Mahilé Christine Laure s'est adressé à ses collègues en ces termes :<>.Les objectifs du Repmelvs sont entre autres de "Lutter à travers les écrits et les activités contre les Violences sexuelles" , "Inciter des campagnes de sensibilisation" , "rechercher et mobiliser les moyens intellectuels, matériels et financiers indispensables à la réalisation de ses objectifs".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.