Cote d'Ivoire: Constitution - Des religieux chrétiens s'opposent à la modification et demandent à Ouattara d'être candidat

Le Consortium des Confessions Religieuses Chrétiennes d'Abobo (Ccrc) a tenu un point de presse le mercredi 18 septembre 2019 à Abidjan-Abobo.

Au cours de ce point de presse, le président du Consortium, SE le Bishop Mabé Lougah François, a, au nom de ses pairs, exprimé ses remerciements au Chef de l'État Alassane Ouattara pour les "nombreuses victoires diplomatiques", "le rayonnement international important dont jouit le pays", et "des nombreuses actions de développement dans toutes les régions du pays".

« Nous vous adressons nos sincères remerciements tout en vous rassurant une fois de plus de rester le dernier rempart où viendront échouer toutes tentative de déstabilisation, de sabotage de vos projets de développement pour une Côte d'Ivoire nouvelle », a-t-il dit.

Le Consortium des Confessions Religieuses Chrétiennes d'Abobo a aussi fait des recommandations au président de la République.

« Excellence Monsieur le président de la République, vous êtes une grande chance pour la Côte d'Ivoire, c'est pourquoi nous vous invitons à prendre toutes les dispositions utiles afin de protéger la Constitution Ivoirienne et permettre à tout le monde d'être candidat en 2020 », a-t-il souhaité .

Le Consortium a également invité le président de la République à se présenter à l'élection présidentielle de 2020 : « Excellence Monsieur le Président de la République, le Consortium des Confessions Religieuses Chrétiennes d'Abobo vous invite et vous prie de bien vouloir accepter d'être le candidat à l'élection présidentielle en 2020 pour une Côte d'Ivoire développée » .

Le point de presse a pris fin par des prières formulées par le Consortium à l'endroit du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara et à ses collaborateurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.