Sénégal: Les tradi-praticiens invités à plus de professionnalisme

Dakar — Le président de l'ONG Gestu, Mamadou Bâ a invité les tradi-praticiens à plus professionnelisme dans l'exercice de leur métier.

"Pendant longtemps, la médecine traditionnelle a eu à assurer la santé publique au Sénégal et en Afrique même. La preuve, un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a montré que plus de 80% de la population allaient vers elle.

Mais de nos jours, des brebis galeuses qui n'ont aucune formation sont en train d'exercer sans problème ce métier. Et cela nécessite une formation. Donc, je les invite à être plus professionnels", a-t-il dit.

Mamadou Bâ, chercheur et tradi-praticien, s'exprimait, mercredi, en marge d'une journée d'évaluation des activités de son ONG, de "reconnaissance" et de "remerciements" à ses partenaires notamment l'ONG Enda Santé.

Etaient présents à cette rencontre le représentant des tradi-praticiens, le secrétaire général de l'ONG Jamra, entre autres.

Selon lui, "plus de 3 000 praticiens ont été formés dans les 45 départements du Sénégal" par l'ONG Gestu.

Les bénéficiaire de ces formation, dit-il, "ne vont plus confondre le traitement des maladies liées aux +rab+ (esprits) et +djin+ aux autres maladies à savoir le paludisme, la tuberculose, le SIDA, etc".

Mamadou Ba a créé l'ONG Gestu en 1996 face aux "insuffisances" de la médecine traditionnelle.

L'objectif, selon un document de presse, était de "former ses +collègues+ du Sénégal et de certains pays de la sous-région pour qu'ils orientent les populations qui viennent vers eux dans les structures de santé conventionnelles (cases, postes, centres de santé et hôpitaux) pour des diagnostics".

Dans le cadre de son travail, l'ONG a aussi élaboré des documents dont un guide de formation sur le VIH/Sida, le Paludisme et la tuberculose, la charte des médecines traditionnelles VIH-Sida pour l'Afrique de l'Ouest, un guide de renforcement des capacités des tradipraticiens dans la lutte contre les IST/VIH/Sida.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.