Niamey accueille l'atelier régional pour les pays de l'Afrique de l'Ouest sur la production d'informations géospatiales

17 Septembre 2019

Niamey (Niger) — Les travaux d'un atelier sur la production d'informations géospatiales à l'intention des pays de l'Afrique de l'Ouest ont été lancés mardi à Niamey, au Niger, à l'initiative de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA). Cette réunion, qui se tiendra du 17 au 19 septembre 2019, a été organisée en collaboration avec le gouvernement du Niger par le biais de l'Institut géographique national du Niger.

Les objectifs de la réunion sont de sensibiliser et d'améliorer la capacité des États Membres à produire et à utiliser des informations géospatiales et d'améliorer les compétences des jeunes femmes professionnelles de la technologie géospatiale.

L'atelier régional pour les pays d'Afrique de l'Ouest est organisé dans le but d'améliorer et de renforcer la gestion, les systèmes et les capacités nationaux en matière d'information géospatiale, en particulier la production, la fourniture et l'application de données géospatiales fiables et à jour pour les pays en développement. L'atelier contribuera à répondre aux besoins des priorités nationales en matière de stratégie et de développement, ainsi qu'à la mise en œuvre nationale du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Dans le cadre de cet objectif général, une attention particulière sera accordée à l'organisation et à la gestion des systèmes nationaux de données et d'information géospatiales. Cela comprendra également des cadres institutionnels et juridiques, des ensembles de données de base ou fondamentales, une infrastructure de positionnement géodésique et un cadre de référence, le partage et la diffusion d'informations géospatiales de qualité, d'approches, de méthodologies et d'outils permettant de renforcer la gestion, les systèmes et les capacités en matière d'information géospatiale au niveau national. Cela facilitera ainsi la mise en place des systèmes d'information accessibles, intégratifs et interopérables, aux niveaux local, national et mondial, favorisant la mise en œuvre des programmes de développement nationaux, des processus décisionnels fondés sur des données factuelles, la mesure et le suivi du progrès et le contrôle des résultats.

Cet atelier de trois jours discutera de l'état actuel, des défis et de la voie à suivre pour les mises en œuvre futures. Les recommandations de la réunion devraient guider les pays dans le suivi rapide de la mise en œuvre de leurs travaux géospatiaux et leur participation aux efforts régionaux et mondiaux visant à mettre en place un cadre intégré d'information géospatiale.

« Les outils d'information géospatiale constituent un nouveau système nerveux intelligent, destiné essentiellement à tout type d'interaction humaine dans le monde naturel », a déclaré le directeur par intérim du Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest de la CEA, Ghitu Mundunge.

« Le système SIG fonctionne comme un système nerveux doté de capteurs qui permettent d'introduire de nouvelles méthodes de collecte de données aux endroits appropriés et de les traiter comme des êtres humains, semblables à la façon dont fonctionne notre cerveau et cela vaut pour les organisations », a renchéri Ghitu Mundunge.

Des chefs d'institutions et des autorités nationales chargées de la cartographie et des activités géospatiales dans les pays d'Afrique de l'Ouest, des experts de haut niveau choisis parmi les universitaires, les instituts de recherche et le secteur privé, en particulier les jeunes femmes, des partenaires et des autres acteurs de la sous-région qui sont activement impliqués dans le domaine de l'information géospatiale sont invités à cet atelier.

Pour plus d'information veuillez contacter : Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA-BSR/AO, Email : gouro2@un.org,

Tagged:

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.