Angola: Des agriculteurs reçoivent des plants de café et de cacao

Cabinda — Les agriculteurs de Cacongo, à Cabinda, de Buco Zau et de Belize recevront des plants de café, de palmier et de cacao, à partir d'octobre, dans le cadre du projet «Chaîne de valeur agricole», d'une valeur de 123 millions de dollars américains, a annoncé mardi, le gouverneur Marcos Nhunga.

Parlant du secteur agricole de la province de Cabinda, il a déclaré que la distribution d'un million de plants serait étendue aux familles rurales afin de promouvoir la culture de plantes et d'arbres fruitiers.

Le projet «Chaîne de valeur agricole», lancé en septembre 2018 et financé par la Banque africaine de développement, a déjà été retardé de huit mois.

Inséré dans le Plan de développement national 2018-2022, le projet a été défini par l'exécutif comme une priorité pour l'augmentation de la production nationale et la réduction des importations, en particulier des biens de consommation de base.

L'initiative vise à améliorer la production, la conservation, le stockage, la transformation et la commercialisation de cultures vivrières, des pêches maritime et fluviale, de l'horticulture et l'élevage de petits ruminants (chèvres et moutons).

Le projet devrait bénéficier à 51 000 petits propriétaires, entrepreneurs et associations d'entreprises.

En plus de Cabinda, le projet sera mis en œuvre dans les provinces de Zaire, Uige, Cuanza Norte, Bengo, Benguela, Huambo, Bié, Moxico, Lunda Norte, Lunda Sul, Huíla, Namibe, Cunene e Cuando Cubango.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.