Madagascar: Langue anglaise - De plus en plus de malgaches s'y intéressent

Les grandes vacances sont là ; beaucoup de jeunes en profitent pour enrichir leurs connaissances notamment en prenant des cours d'anglais. Mais il n'y a pas que les jeunes, les adultes aussi se prêtent au jeu. Et avec la croissance du nombre de personnes qui s'intéressent à la langue de Shakespeare à Madagascar, on se demande ce qui peut bien pousser ces dernières à apprendre cette langue.

S'il y a des années de cela, la langue française était la seule langue qui suscitait l'intérêt des malgaches, la situation a bien évolué ces dernières années. Le nombre d'établissements qui enseignent l'anglais n'a cessé de monter en flèche depuis quelques temps, surtout dans la capitale. Et il n'y a pas que les offres de cours qui sont nombreuses, les apprenants aussi viennent en masse pour y assister. « La connaissance de l'anglais est demandée partout de nos jours, que ce soit pour intégrer le milieu professionnel ou bien pour pouvoir poursuivre des études à l'étranger », a expliqué une mère de famille qui patientait dans la cour d'un établissement qui offre des cours d'anglais afin d'y inscrire sa fille. Et elle a sans doute raison puisque lorsqu'on regarde les offres d'emploi dans les journaux, la connaissance de l'anglais fait toujours partie des critères demandés aux candidats.

Le coût d'un cours d'anglais varie en fonction de chaque établissement. Mais il faut le dire, ce ne sont pas tous les cours qui permettent de passer les examens reconnus internationalement tel le Test of English as a Foreign Language (TOEFL). Ainsi, il est possible de trouver des établissements où les cours du soir accessibles aux alentours de 20 000 Ariary par mois plus l'achat de quelques manuels. Par contre, pour les établissements un peu plus connus, il faut compter dans les 200 000 Ariary par niveau, à noter qu'un niveau correspond généralement à un cours de trois mois. Mais pour certains apprenants, « le diplôme importe peu, ce que je veux c'est apprendre la langue, après si j'ai besoin du diplôme, je passerais les tests plus tard », a confié Miadanaly.

Apprendre l'anglais via son smartphone. Chaque personne a son emploi du temps et ses moyens financiers. Si certains peuvent se permettre de suivre des cours dans des établissements, d'autres se contentent des moyens dont ils disposent. Car oui, il existe plusieurs manières d'apprendre l'anglais en lisant des livres, en regardant des chaînes de télévision qui proposent des cours ou bien encore en utilisant des applications mobiles. Et à propos de cette dernière méthode, les malgaches en connaissent un rayon en matière d'applications mobiles dédiées à l'apprentissage de l'anglais, d'autres sont même accessibles gratuitement.

Enfin, si adultes comme enfants s'intéressent de plus en plus à l'anglais, c'est qu'apprendre une langue n'a pas d'âge et que cela permet d'ouvrir de nombreuses portes. « La prédominance de la culture anglophone dans le monde y est pour quelque chose, cet engouement des malgaches pour la langue anglaise est le reflet du monde actuel », a souligné Fetra, un jeune étudiant en niveau 5 dans une des écoles d'anglais de la capitale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.