Madagascar: SAVA - Le ministre de la Sécurité publique prévoit d'installer une politique de sécurité

Le ministre de la Sécurité publique s'est rendu dans la région de Sava du 12 au 14 septembre dernier.

Cette visite ministérielle a pour but principal d'apporter des solutions à l'insécurité. Plus précisément, le ministre compte mettre en place une politique générale sur la sécurité dans cette région et a observé de près les bonnes manières pour ce faire. Accompagné de son équipe, le ministre a pu visiter plusieurs villes telles Sambava, Ampanefena, Vohémar, Andapa et Antalaha. Evidemment, une rencontre d'échanges a été faite avec la Police locale pour informer l'existence de cette nouvelle stratégie de pacification.

Durant cette descente, il n'a pas manqué de réunir l'Organe Mixte de Conception (OMC) regroupant le préfet, les chefs de district de la région, les directeurs régionaux ainsi que des commandants des groupements de la Gendarmerie Nationale et celui de la 711e compagnie de l'Armée Malagasy , encore pour assurer la réussite de cette politique nouvelle de la sécurité. Le ministère a terminé sa descente par une rencontre avec les chefs de Fokontany et les députés racontant les problèmes majeurs de la sécurité et les réalités que le peuple vit toujours dans ce domaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.