Madagascar: PAC - Procès d'une affaire de blanchiment de capitaux hier

Après avoir rendu son jugement sur l'attentat perpétré au Score Tanjombato le 7 juin 2018, avant-hier, le Pôle Anti-Corruption (PAC) a traité un autre dossier, le lendemain. Il s'agit de blanchiment de capitaux.

Quatre personnes ont été ainsi entendues PAC pour cette raison. Le verdict est tombé, hier même, elles ont été acquittées. Toujours est-il que cette juridiction n'intervient que pour une affaire qui dépasse les 200 millions d'ariary. Des infractions qui pourraient concernées le secteur public mais également le secteur privé.

Infractions. Le Pôle Anti-Corruption (PAC) est une juridiction spécialisée dans les affaires de corruption, ainsi que les infractions économiques et financières. Il traite les dossiers de corruption, y compris les infractions économiques et financières, impliquant aussi bien un simple citoyen qu'un dirigeant étatique. Les affaires proviendront du Bureau indépendant anti-corruption, du SAMIFIN ainsi que de la police et de la gendarmerie. Faut-il également rappeler que « les infractions prévues et réprimées par la loi 20014-005 du 17 juillet 2014 contre le terrorisme et la criminalité organisée » relèvent aussi du domaine du Pôle Anti-corruption ? C'est le cas notamment de l'attentat susmentionné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.