Madagascar: Diplomatie - Omer Beriziky, Camille Vital, Yvette Sylla et Rija Rajohnson nommés ambassadeurs

Bénéficiant d'une reconnaissance internationale intacte, Andry Rajoelina n'a pas tardé à nommer ses ambassadeurs.

Une grande étape de franchie pour la Diplomatie malagasy. En effet, huit mois après sa montée au pouvoir, le président Andry Rajoelina nomme ses ambassadeurs. Et ce, contrairement à l'ancien régime Rajaonarimampianina qui n'a nommé ses ambassadeurs qu'au lendemain de sa démission. Aussi, au cours du Conseil des ministres qui s'est tenu hier au Palais d'Etat d'Iavoloha, quatre Ambassadeurs ont été nommés. Il s'agit de Rajohnson Olivier Hugues Rija, nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire auprès de la République française ; Yvette Sylla, nommée Ambassadeur, Représentant auprès de la Représentation permanente de Madagascar auprès de l'UNESCO à Paris ; l'ancien Premier ministre du temps de la Transition, le Général Camille Albert Vital, nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire auprès de la République de Maurice ; ainsi qu'un autre ancien Premier ministre en la personne de Jean Omer Beriziky qui vient d'être nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire , Représentant permanent de la République de Madagascar auprès du Royaume de Belgique et auprès de l'Union Européenne à Bruxelles.

« Come back ». Ce dernier fait donc son « come back » à Bruxelles. L'ancien PM de consensus a déjà été Ambassadeur en Belgique et auprès de l'Union Européenne de 1992 sous l'ère Zafy Albert à 2006, sous le régime Ravalomanana. De 1995 à 2006, il a été président du Comité des Ambassadeurs Afriques-Caraïbes-Pacifiques (ACP). Ayant bénéficié de la confiance entière de l'Union Européenne, Jean Omer Beriziky a été mandaté à maintes reprises pour diriger la mission de médiation lors des différentes crises politiques survenues dans des pays africains, entre autres, au Togo et en Mauritanie. En tout cas, le président Andry Rajoelina a préféré opter pour l'expérience. Face aux défis de ses 13 engagements envers le peuple malgache, prévoyant la mise en œuvre de plusieurs projets d'envergure, et nécessitant une bonne relation de confiance avec les bailleurs de fonds, il a choisi un ancien de la maison à l'Union Européenne. Faut-il rappeler que lorsqu'il était Ambassadeur, Jean Omer Beriziky a mené les négociations auprès de l'Union Européenne pour le déblocage du 8è, 9è et 10è FED (Fonds Européen de Développement).

Fidèles. Quant à elle, Yvette Sylla figure parmi les fidèles proches collaborateurs d'Andry Rajoelina. Dernièrement, elle faisait partie du comité d'organisation de la visite du Pape François à Madagascar. Un évènement que bon nombre d'observateurs qualifient de « succès mondial ». Il convient de rappeler que du temps de la Transition, Yvette Sylla a déjà été dans le domaine de la diplomatie en tant que ministre des Affaires Etrangères. Quant à lui, Rija Rajohnson, membre fondateur du parti Leader Fanilo, fait aussi partie du cercle des fidèles collaborateurs du président de la République qui l'a déjà nommé Directeur de Cabinet de la Présidence de la République durant la période transitoire.

Stratégique. Bénéficiant de l'entière confiance de la Communauté internationale, comme en témoignent les cérémonies de présentation de lettres de créance d'ambassadeurs qui se sont succédé depuis le mois de février, Andry Rajoelina entend opérer à une véritable offensive diplomatique. Le choix de la France, de l'Union Européenne et de l'île Maurice n'est pas du tout anodin. C'est plutôt un choix stratégique. Lors de la visite officielle à l'île sœur au mois de mars dernier, un protocole d'accord a été signé entre Madagascar et Maurice. Un protocole d'accord portant sur plusieurs secteurs, entre autres, l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, l'octroi de visa de séjour et de travail, la facilitation des échanges commerciaux et la facilitation de la connectivité aérienne, le tourisme, ainsi que l'implantation d'un parc industriel de 600Ha à Moramanga dont 90Ha prévu pour les opérateurs mauriciens. En tout cas, avec les défis du régime dans la mise en œuvre des « 13 Velirano », ces ambassadeurs nouvellement nommés vont jouer un rôle prépondérant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.