Ile Maurice: Maltraitance présumée - «Je n'ai pas abandonné mes enfants»

19 Septembre 2019

«Kouma zot kav dir mo'nn abandonn mo bann zanfan, mo abandonn zot kot momem. Kot so lozik ?» Cette mère de 28 ans est révoltée. Ses enfants d'un an, deux et cinq ans ont été hospitalisés à Jawaharlal Nehru, Rose-Belle, depuis le Dimanche 15 septembre. Des officiers de la Child Development Unit (CDU) les ont pris en charge après avoir reçu une plainte accusant la mère de maltraitance. Mais celle-ci se défend et nie maltraiter ses enfants.

Lorsque les officiers de la CDU ont débarqué à Kulpoo Lane, Rose-Belle, où habite cette famille, ils sont tombés sur les enfants seuls, dans une maison dépourvue d'électricité, avec des conditions hygiéniques qui laisseraient à désirer. Soupçonnant que les enfants sont victimes de maltraitance, la CDU a donc pris la responsabilité des mineurs sous sa charge.

«Je ne les ai pas abandonnés», martèle la jeune femme. «Je n'ai pas les moyens, la maison est dépourvue d'électricité, mais je m'occupe d'eux. Ils dormaient. Je les avais laissés un instant pour me rendre à un guichet automatique. Je venais de leur donner à manger.» Cette dernière est séparée de son époux qui est maçon de profession. «Mo pa res ar mo misié mé li donn bann zanfanla bann zafer ki zot bizin. Li okip zot», ajoute-t-elle.

La police de Rose-Belle a été alertée. La mère de famille a rendez-vous avec les officiers de la CDU aujourd'hui, jeudi 19 septembre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.