Ile Maurice: Plaine-Magnien - Un chauffeur de taxi tabassé par un opérateur marron

19 Septembre 2019

Ils n'en peuvent plus. Les chauffeurs de taxi affectés à l'aéroport de Plaisance seraient victimes de menaces et d'agression de la part des chauffeurs de taxi marron. Le lundi16 septembre, un chauffeur de taxi de 45 ans a été attaqué à Plaine-Magnien. Il aurait été victime d'un règlement de comptes.

Un individu qui opère illégalement et avec qui il a l'habitude d'avoir des altercations l'aurait surveillé alors qu'il se rendait dans une imprimerie. «Il s'est mis à me rouer de coups alors qu'un de ses proches a surgi de l'arrière et m'a agressé avec une brique», témoigne le quadragénaire. Blessé, il a porté plainte au poste de police de la localité.

Le plaignant explique que c'est la troisième fois en un mois que des chauffeurs de taxi sont passés à tabac. «Ils veillent les lieux jusqu'à ce qu'un parking se libère et après ils cherchent des clients. Nous allons leur parler en faisant ressortir qu'ils sont dans l'illégalité ici. Il y a des touristes qui comprennent quand nous leur disons de venir avec nous et que les autres ne sont des taximen enregistrés. Mais d'autres, quand les taxi marrons baissent leur prix, préfèrent aller avec eux», relate-t-il.

Le quadragénaire soutient que lui et ses collègues sont victimes de représailles. «La bande qui opère illégalement à l'aéroport sème la terreur. Ces opérateurs nous surveillent et nous agressent en dehors de l'aéroport car ils ne peuvent agir à l'intérieur en raison des caméras», fait remarquer le chauffeur de taxi.

La victime a reçu des soins à l'hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle et a ensuite pu regagner son domicile. Et de confier que plusieurs plaintes ont déjà été faites à la police et des doléances adressées à la National Transport Authority.Nous avons tenté d'avoir la version de Koshik Reesaul, Road Transport Commissioner, mais il n'était pas joignable sur son cellulaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.