Ile Maurice: Morcellement Petit-Village - Blessé au sabre lors d'un vol

19 Septembre 2019

Il se trouvait dans son magasin quand l'alarme de sa maison s'est déclenchée. Un trentenaire a été agressé au sabre mardi, au morcellement Petit Village, Goodlands. Une enquête a été ouverte par la Criminal Investigation Division de Piton.

Il est 14 heures quand il reçoit un message sur son téléphone cellulaire l'informant que l'alarme de sa maison s'est déclenchée. Cet habitant du Nord se rend sur les lieux en compagnie de son cousin. «Une fois le portail ouvert, j'ai aperçu un individu que je ne connais pas. Il était armé d'un sabre. Cet homme a foncé tout droit sur moi pour m'agresser et j'ai dû me sauver à toute vitesse pour me réfugier dans la voiture. Il a envoyé le sabre sur moi et j'ai été blessé au ventre. Il s'est ensuite sauvé.»

Le trentenaire s'est ensuite rendu à la Mediclinic de Goodlands afin de recevoir des soins. Il est retourné chez lui et a constaté que des articles de valeurs ont été volés. Notamment plus de Rs 250 000 de bijoux, dont huit chaînes en or, deux bagues serties de diamants, cinq bracelets en or et huit boîtes de valeur pour ramasser des bijoux.

Le sabre a été sécurisé par la police. Le jeune homme a expliqué qu'il est en mesure d'identifier le suspect car celui-ci n'était pas cagoulé. «Je laisse la police faire son travail mais je voudrais dire qu'il y a beaucoup de vols chaque semaine. Les femmes de ménage qui y travaillent ne sont pas sécurité car elles ont déjà été attaquées dans le passé. Leur vie est en danger. Il faudrait y avoir un neighbourhood watch.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.