Ile Maurice: Assassinat de son ami lors d'une séance de massage - Début de l'enquête préliminaire

19 Septembre 2019

L'enquête préliminaire sur le meurtre d'Eishanne Coowar, homme d'affaires tué en 2013, a débuté en cour de district de Curepipe hier, mercredi 18 septembre. Elle déterminera si le dossier du suspect, Ricardo Atchiane, sera déféré aux assises et s'il fera face à une charge d'assassinat ou une charge réduite.

L'affaire remonte au 7 juillet 2013. Le suspect, masseur et ami proche d'Eishanne Coowar, se rend chez lui. Ricardo Atchiane aurait profité de sa proximité avec le quadragénaire pour l'agresser au couteau au moment où il l'attendait le moins, soit lors d'une séance de massage. Pris au dépourvu et sans défense, Eishanne Coowar n'aurait pas pu se débattre. Il a ensuite été traîné jusqu'à son coffre-fort, où il a été ligoté et torturé jusqu'à ce qu'il révèle le code d'accès. Par la suite, Ricardo Atchiane a vidé le contenu.

Après son arrestation dans un pensionnat à Rose-Hill, le suspect est passé aux aveux et lors d'une perquisition de son domicile, la somme de Rs 1,5 million avait été retrouvée.

La prochaine séance est prévue le 20 novembre avec le témoignage de Ranjit Jokhoo, ancien No 2 de la Major Crime Investigation Team (MCIT) qui avait mené l'enquête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.