Afrique: Lutte contre la pauvreté - Les pays en développement exhortés à mettre l'accent sur l'innovation et les technologies agricoles

L'invitation a été lancée, le 18 septembre par la Banque mondiale, dans un rapport, afin d'attirer l'attention des gouvernants des Etats concernés sur la stagnation de la productivité agricole durant ces dernières décennies.

Selon le rapport intitulé « Récolter la prospérité dans la technologie pour une productivité dans l'agriculture », l'innovation et la technologie constituent la clé de la réduction de la pauvreté. Pour ce faire, les Etats doivent mettre sur pied des stratégies efficaces, capables de promouvoir leur prospérité et leur développement.

« Il faut accroître l'innovation agricole et l'utilisation des technologies pour lutter contre la pauvreté », recommande la Banque mondiale (BM), en insistant que les pays en développement devraient radicalement développer l'innovation agricole et l'utilisation des technologies fiables. Ceci, pour améliorer les conditions de travail des agriculteurs qui contribueront de leur côté à l'élimination de la pauvreté, à répondre à la demande croissante des denrées alimentaires et à surmonter les effets négatifs du changement climatique.

En effet, selon le même document, la stagnation relative à la productivité agricole, durant ces dernières décennies, particulièrement en Asie du sud et en Afrique où vit la grande majorité de la population pauvre, démontre qu'il est nécessaire de trouver de nouvelles politiques et des idées pour améliorer les moyens de subsistance en milieu rural. Car, la relance de l'investissement dans l'accroissement et l'adoption de nouvelles connaissances pourrait aider à engendrer de substantiels gains de productivité agricole et de revenus.

Etayant les statistiques des secteurs où sévit la pauvreté, l'expertise de la BM souligne qu'environ 80 % des personnes, extrêmement pauvres de la planète, vivent en zone rurale et que la majorité de celles-ci pratiquent l'agriculture. Ainsi, la lutte contre la pauvreté doit être fortement axée sur l'augmentation de la productivité agricole, parce qu'elle a plus d'impacts que d'autres secteurs.

"Les nouvelles technologies améliorent l'accès à l'information"

« En stimulant la productivité dans le secteur agricole, il est possible de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité. Ce qui permettra à un grand nombre de personnes d'être stables. Mais, cette démarche exige une réforme générale des systèmes nationaux d'innovation agricole, une efficacité des dépenses publiques et le développement des chaînes de valeur agricoles inclusives dans lesquelles, le secteur privé joue un rôle important », a déclaré la vice-présidente pour les questions de croissance équitable, de finance et d'institutions de la BM, Cyela Pazarbasioglu. Elle a ajouté que les nouvelles technologies améliorent l'accès à l'information, aux financements et aux services d'assurance, tout en réduisant leur coût.

« Cette approche peut contribuer à améliorer la productivité des exploitants agricoles peu qualifiés, mais seulement avec les capacités et les mesures d'incitation nécessaires pour développer ces technologies et les appliquer à grande échelle », a-t-elle conclu, en spécifiant que le rapport de la BM examine les éléments moteurs et les obstacles en matière de productivité agricole et formule des conseils pragmatiques sur les actions à mener.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.