Sénégal: Inculpé pour offense au chef de l'état - Liberte provisoire pour le journaliste Adama Gaye

19 Septembre 2019

La quatrième demande introduite par ses conseils aura été la bonne. Adama Gaye a obtenu hier, mercredi 18 septembre, une liberté provisoire. Le parquet de Dakar ne s'est pas opposé à la libération du journaliste.

Toutefois, selon Dakaractu l'administration pénitentiaire n'avait pas reçu l'ordonnance du juge qui devrait permettre à Adama Gaye de sortir de Rebeuss, hier. Et de relever que ce document va parvenir à l'administration pénitentiaire au plus tard ce jeudi matin, à la première heure.

Donc, Adama Gaye devrait rejoindre les siens à partir d'aujourd'hui. Arrêté le 29 juillet dernier puis inculpé et placé sous mandat de dépôt par le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, pour des postes sur sa page facebook, le journaliste se considérait comme un «prisonnier d'opinion».

«Je me considère comme un prisonnier d'opinion, un détenu politique retenu pour ses écrits basés sur des faits précis, des questions vitales par rapport à la souveraineté nationale du Sénégal, notamment la gestion des hydrocarbures».

Et pour éclairer l'opinion sur les motifs de son arrestation, Serigne Bassirou Guèye, dans un communiqué publié le 5 août dernier, a précisé que Adama Guaye a été inculpé sur la «base de l'article 80» et «pour offense au chef de l'Etat» pour avoir tenu des «propos d'une indécence inouïe sur le président de la République».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.