Congo-Brazzaville: Enseignement technique - Des réformes attendues pour le sous-secteur

Le ministre de tutelle, Nicéphore Fylla Saint-Eudes, a insisté, le 19 septembre à Brazzaville, sur la réforme de l'inspection générale, à la faveur de l'ouverture des travaux de la vingt-deuxième session ordinaire du conseil national.

Outre la réforme de l'inspection générale de l'enseignement technique et professionnel, les conseillers nationaux vont également se prononcer sur plus d'une dizaine de dossiers importants liés aux réformes de ce sous-secteur de l'éducation.

Signalons que le conseil national de l'enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l'emploi est un organe qui constitue à la fois un comité consultatif. Il assure la représentation des établissements publics à caractère scientifique, technique et professionnel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.