Congo-Brazzaville: Livre - Elie Sosthène Nganga publie " Le procès de la différence"

L'ouvrage a été récemment présenté au public à Brazzaville. Un récit de cent quarante-quatre pages publié aux éditions la Muse et qui s'apparente à un réquisitoire des préjugés sur l'albinisme et par ricochet, la sorcellerie.

L'albinos devient cette personne à abattre pour, dit-on, épurer la société de ceux qui la condamnent au mal. La trame narrative de l'œuvre se tisse sur un univers inquiétant dans lequel les valeurs qui régissent le cours normal de la vie se trouvent subverties par un certain nombre de considérations sociales. Peter, l'albinos manchot, est celui qui doit à présent subir brimade, humiliations, injures, amputation du bras gauche, etc.

« A travers cet ouvrage, je rends hommage à mon ami du lycée, Frédéric Nkouka, ainsi qu'à toute la communauté albinos pour rappeler leur combat dans la vie de tous les jours. On ne nait pas albinos parce qu'on l'a voulu. C'est un problème épidémiologique lié à la nature humaine et il faut bien qu'il y ait des gens différents sur terre, c'est ce qui fait la diversité de la vie », a fait comprendre l'auteur.

Réaliste et admirateur de rêve, l'imaginaire d'Elie Sosthène Nganga y trouve toute sa force créative pour faire des désespérés un véritable champ d'espérance. « Quand tout est perdu, il reste le rêve et l'espoir. J'enseigne sur ce l'unicité, la paix, la tolérance et le rejet de la différence parce que tous nous avons le même sang », souligne-t-il.

Un récit à la fois triste et amusant à lire par toutes les catégories sociales, afin de jauger la profondeur de l'espèce humaine dans toute sa complexité.

Pour le lecteur congolais, l'auteur se veut être celui qui dénonce et critique l'ignominie de certaines personnes qui considèrent les albinos comme un obstacle à leur épanouissement. « Il faut accepter autrui tel qu'il est », a-t-il conclu.

Elie Sosthène Nganga est auteur de deux pièces de théâtre : " Le poids des pierres" en 2016 et " La dramaturgie en général" en cours de parution.

Ancien professeur de français au lycée, Elie Sosthène Nganga est enseignant à l'Université Marien-Ngouabi dans le parcours des arts plastiques et de spectacle, avec pour spécialité littérature africaine. Il a été promu, en juillet dernier, au grade de maitre-assistant après avoir soutenu une thèse de doctorat sur le théâtre de Samuel Beckett, en 2016.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.