Cameroun: C'est la guerre entre la fédération et la Ligue de football

19 Septembre 2019

Au Cameroun, joueurs et clubs attendent toujours le démarrage des championnats. Pendant ce temps, la Fecafoot (Fédération camerounaise de football) et la LFPC (Ligue de football professionnel du Cameroun) se font la guerre.

En août dernier, la Fecafoot a décidé lors d'une réunion de son Comité exécutif, la mise à l'écart du président et la suspension du comité directeur de la LFPC. Une situation qui a mis en boules le Général Pierre Semengue, patron de la LPFC jusqu'alors.

Depuis, les deux entités s'affrontent via médias interposés ou à coup de communiqués de presse. Dernier épisode cette semaine alors que la Fecafoot a convié les clubs à toucher ce jeudi les subventions pour préparer la nouvelle saison.

Dans la foulée, la LFPC dévoile un communiqué dans lequel elle annonce avoir saisi les services compétents en matière de gestion de litiges et demande aux clubs « à demeurer sereins et de ne pas se laisser distraire par les manoeuvres de ceux qui par les intérêts égoïstes, la violation des textes (... ) constituent un mode de fonctionnement« .

Pendant ce temps, la Fecafoot qui a mis en place un Comité technique transitoire à la tête de la LFPC annonce le début de la Ligue 1 pourle 18 octobre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.