Burkina Faso: Fasofoot - Les équipes entament la 5e journée

Au cours de la conférence de presse d'avant-match de la 5e journée du championnat national, 4 équipes se sont prêtées, le 19 septembre 2019, aux questions des journalistes sportifs. Il s'agit du Majestic, qui va rencontrer l'As SONABEL, et de l'USO, qui sera face au RCK.

Les échanges ont débuté avec l'USO, qui va affronter le Racing club de Bobo. Le coach adjoint de l'USO, Seydou Sawadogo, a confié qu'après avoir fait match nul face au Royal FC et attaqué une équipe qui a perdu la semaine passée, ils ont pu rebondir.

«On va jouer à fond et on va rester concentré comme durant les matchs précédents en perdant moins de duels».

Selon le vice-capitaine de l'USO, Salomon Sana, un nul n'est pas catastrophique. « Nous allons vaincre le signe indien. On aura notre mot à dire cette année. Il nous reste 11 journées et tout est jouable ».

Pour le coach Moussa Sanogo, dit Falcao, dont l'équipe totalise deux défaites et deux nuls, c'est l'un des pires débuts de saison depuis un an. « J'ose croire que nous commençons difficilement mais que nous terminerons bien. Nos performances actuelles sont dues à plusieurs facteurs dont la reconstruction du groupe.

Ce phénomène est commun et crée une instabilité dans les effectifs. Après avoir fini la coupe de la ligue, on avait une équipe en place mais après la première journée, nous avons malheureusement perdu 3 titulaires.

Lors du deuxième match, après avoir perdu contre l'ASFB, privée de deux joueurs en sélection, l'équipe a été remodelée à 80% ». Mousso Ouédraogo, dit Morinho, est allé dans le même sens que son aîné Sanogo, affirmant qu'ils sont en perpétuel reconstruction.

Saisissant l'occasion, le coach Sanogo a lancé un cri du cœur. Selon ses explications, les joueurs signent pour un an dans les clubs, chose qui est déplorable.

« Ce serait mieux si on pouvait, au niveau fédéral, exiger un minimum de deux ans pour les contrats, quitte à faciliter les clauses libératoires de toutes les équipes. Cela rehausserait le niveau du championnat. Nos équipes sont instables ».

L'entraîneur de Majestic, Adama Yanogo, lui, a assuré que sa formation donnerait le meilleur d'elle-même. « On ne revient pas avec un esprit de revanche. » Le terrain gazonné de Manga est un atout ».

En raison du match international des Etalons locaux au Ghana dans le cadre des éliminatoires du CHAN 2020 et de l'indisponibilité du stade Wobi, les matches de la 5e journée ont été reprogrammés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.