Congo-Kinshasa: Mise en place des commissions parlementaires - Chez Mabunda, l'Opposition pour le bon fonctionnement de l'Assemblée nationale

Jeudi 19 septembre 2019, les Députés nationaux de l'Opposition ont été reçus par la speaker de l'Assemblée nationale, madame Jeanine Mabunda Lioko. Cette rencontre qui s'est déroulée dans son cabinet de travail, au Palais du peuple, s'inscrit dans le cadre de l'organisation interne pour le bon fonctionnement de ladite Institution, à travers la mise en place des Commissions parlementaires.

Si rien n'a été communiqué ouvertement à la presse, l'on croit savoir que les Députés nationaux de l'Opposition et la Présidente de l'Assemblée nationale, veulent à ce que ces commissions soient mises sur pied selon les us et coutumes de cet organe délibérant.

N'ayant pas assisté à l'Investiture de l'équipe gouvernementale Sylvestre Ilunga Ilunkamba, jouant aux abonnées absent, l'Opposition parlementaire semble exercer réellement son rôle au sein de la Chambre basse du parlement. Minoritaire, l'Opposition demeure tant soit peu vigilante sur tout ce qui se passe dans la salle du congrès du Palais du peuple. Les enjeux que présentent ces commissions permanentes sont de taille. Pour rappel, avant de pouvoir clôturer la session ordinaire de juin, Jeanine Mabunda Lioko avait enclenché le processus de la mise en place de ses organes, devant permettre à cette grande Institution de fonctionner correctement. Selon les normes parlementaires, au total, la chambre basse est censée être constituée de 6 organes. A savoir : l'Assemblée plénière ; le Bureau ; les groupes parlementaires ; les commissions permanentes ; la conférence des présidents et le comité des sages.

Auparavant, en rapport avec les commissions permanentes, Jeanine Mabunda avait fixé l'opinion sur les dispositions de l'article 45 du Règlement Intérieur. Il s'agissait au fait, d'expliquer que ce sont les groupes Parlementaires qui sont appelés à designer les membres devant constituer les commissions permanentes. Aujourd'hui, les travaux ont largement avancé. Actuellement, l'Assemblée nationale est constituée de 16 groupes parlementaires. Cela dit, après l'Assemblée plénière, le Bureau, les groupes parlementaires, la prochaine étape reste la finalisation des autres organes qui sont des pièces qui manquent au puzzle, afin de voir la Chambre basse du parlement être dotée de tous ses organes facilitant son fonctionnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.