Madagascar: Face-à-face Gouvernement - PTF - Les élections communales évoquées

En ce qui concerne l'éducation, le Premier minsitre Ntsay Christian a déclaré qu'il est hors de question de remettre en cause le Plan Sectoriel de l'Education... Il faut juste l'adapter à la vision de développement du président Andry Rajoelina.

Satisfecit. Les partenaires techniques et financiers sont satisfaits du processus de préparation des prochaines élections communales. C'est ce qu'a fait savoir hier le Premier ministre Ntsay Christian. En effet, la 16è réunion de concertation entre le Gouvernement malgache et les partenaires techniques et financiers s'est tenue hier au Palais de la Primature à Mahazoarivo. Une réunion rentrant dans le cadre du Groupe de Dialogue Stratégique.

A entendre Ntsay Christian, les PTF ont salué la démarche en cours et reconnaissent la réussite des préparatifs électoraux. Et lui de réitérer au passage que le budget nécessaire à l'organisation de cette échéance électorale est assuré intégralement par l'Etat malgache à l'exception de certaines dépenses inscrites dans le cadre du projet SACEM.

Les questions relatives à la mise en œuvre du Plan Emergence Madagacar (PEM) ont également été évoquées durant cette rencontre co-présidée par le locataire de Mahazoarivo et la Représentante résidante du Système des Nations Unies, Violette Kakyomya. Les partenaires techniques et financiers ont exprimé leur volonté à soutenir la Grande île dans la réalisation de ce programme stratégique de développement engendrant les engagements que le président Andry Rajoelina a fait vis-à-vis du peuple malgache. Selon Ntsay Christian, les concertations se poursuivent tant au niveau de la Société civile qu'au niveau du secteur privé afin d'établir les axes prioritaires du développement.

Majorité. La réforme de l'éducation était le troisième sujet ayant été évoqué avec les PTF. D'après le Premier ministre, la majorité des partenaires techniques et financiers contribuent déjà de façon significative à l'application du Plan Sectoriel de l'Education (PSE). Et lui de soutenir qu' « il n'est pas question de remettre en cause ce plan mais on doit juste adapter sa mise en œuvre à la vision de développement initiée par le président de la République et aux actuelles normes afin que l'on puisse atteindre les objectis fixés ».

En tout cas, la rencontre d'hier a permis au Chef du gouvernement d'exposer de façon détaillée aux partenaires techniques et financiers tous les programmes de mise en œuvre de la vision de développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.