Madagascar: Guillaume Gomez - Fondation Ecole de Félix - Bientôt un institut culinaire au village Akamasoa du Père Pedro

L'Institut d'Excellence culinaire Guillaume Gomez, c'est d'abord une histoire d'amitié, de conviction et de valeurs. Il est né de l'amitié entre Guillaume Gomez, et les frères Mathias et Gauthier Ismail, fondateurs de la Fondation Ecole de Félix, une association de droit malgache reconnue d'utilité publique depuis 2014

Un institut culinaire au village Akamasoa du Père Pedro. C'est un projet qui verra le jour d'ici peu. L'heureuse initiative, puisque c'en est une, née en avril dernier lors du voyage à Madagascar du Chef cuisinier du Palais de l'Elysée Guillaume Gomez.

Une histoire d'amitié

« A la veille de son départ, Guillaume Gomez rend une visite amicale au Père Pedro, et lui explique qu'il est à Madagascar pour la création d'un Institut d'Excellence culinaire » rapporte Orange Actu dans un article consacré à ce projet et signé par notre confrère Renaud Raharijaona. « Le Chef cuisinier du Palais de l'Elysée, Guillaume Gomez, annonçait mardi soir son projet de création de deux Instituts culinaires à Madagascar. Le premier est déjà opérationnel dans l'Ankarana, à Antsiranana, mais de nouveaux bâtiments sont en construction. Le deuxième Institut sera mis en place avec le Père Pedro qui a souhaité la création d'un tel établissement au sein du village Akamasoa, à Antananarivo. L'ensemble du projet est porté par la "Fondation Ecole de Félix" des frères Mathias et Gauthier Ismail, par OSO La Gambas Bio de Madagascar, et par l'association Guillaume Gomez ».

L'Institut d'Excellence culinaire Guillaume Gomez, c'est d'abord une histoire d'amitié, de conviction et de valeurs, et est né de l'amitié entre Guillaume Gomez, et les frères Mathias et Gauthier Ismail, fondateurs de la Fondation Ecole de Félix, une association de droit malgache reconnue d'utilité publique depuis 2014. Une rencontre impulsée par Brigitte Macron, l'épouse du Président français Emmanuel Macron.

Actions caritatives

Les trois hommes ont noué un premier contact en 2018, en marge des actions caritatives auxquelles ils participent. Auteur de trois livres de cuisine à succès, Guillaume Gomez utilise d'ailleurs l'intégralité des droits d'auteur généré pour servir les intérêts de diverses associations caritatives. "Je fais énormément d'actions caritatives tout au long de l'année. Je pars du principe que les Chefs ont une notoriété, et cette notoriété ne sert pas à grand chose si on ne la met pas au service de différentes causes autour de la transmission du savoir, du partage" explique Guillaume Gomez à Orange actu Madagascar.

C'est précisément sur le marché international de Rungis que les premières réflexions sont nées, se rappelle Guillaume Gomez. "Les frères Ismail m'expliquent comment fonctionne l'école qu'ils ont créée dans l'Ankarana et où ils scolarisent 1.000 élèves. Ils m'expliquent aussi qu'ils aimeraient leur offrir un débouché autre que ce qu'ils proposent actuellement, d'où la création d'un module de cuisine avec une quinzaine d'élèves. Ils m'ont proposé d'en être le parrain j'ai accepté" souligne-t-il, avec une certaine émotion.

En avril 2019, Guillaume Gomez s'envole pour Madagascar afin de visiter les installations de l'Ecole de Félix, et de rencontrer les étudiants de la première promotion du Centre de Formation aux Arts Culinaires Mone & Paolo Sari. "J'ai eu un vrai coup de foudre amical pour toute l'équipe sur place. Ils font ressortir le meilleur des produits avec un modèle économique et sociétal exemplaire, et avec beaucoup d'entraide" confie Guillaume Gomez, avant de continuer : "Je me suis demandé ce que je peux faire de plus car je n'ai pas envie de m'arrêter là, et on a démarré cette idée de partenariat et aider ces jeunes qui habitent dans l'Ankarana."

Décisif

Le voyage à Madagascar en avril dernier s'avère décisif. A la veille de son départ, Guillaume Gomez rend une visite amicale au Père Pedro, et lui explique qu'il est à Madagascar pour la création d'un Institut d'Excellence culinaire. "Tout est parti de là car il veut absolument qu'on en crée un aussi au village Akamasoa, à Antananarivo. On est en train de voir avec lui comment on va y créer un institut pour l'année prochaine" annonce fièrement Guillaume Gomez. "Le principe de construire un deuxième institut de formation aux arts culinaires pour soutenir les actions du Père Pedro à Antananarivo est acquis" renforce Mathias Ismail, président de la Fondation Ecole de Félix, avant de continuer : « Nous allons nous appuyer sur les acquis et expériences locales de la Fondation Ecole de Félix, notamment celles de l'Ankarana, pour la mettre en place dans de bonnes conditions". Les évaluations sont actuellement en cours avec le Père Pedro, avec une prévision d'ouverture en 2020 sur un site d'Akamasoa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.