Madagascar: Accès à Internet - Forum national sur le Plan de gouvernance, au Carlton Anosy

Orange Madagascar figure parmi les opérateurs qui œuvrent pour la réduction de la fracture numérique dans la Grande Ile.

L'IGF (Internet Gouvernance Forum) de cette année se tient depuis hier, sous le thème « Connecter les non connectés ». Les différents acteurs du secteur de l'Internet à Madagascar sont au rendez-vous, les 19 et 20 septembre.

Madagascar figure parmi les pays ayant une bonne qualité de connexion Internet. Cependant, le pays est encore à la traîne, en termes de nombre de personnes connectées, par rapport à l'ensemble de la population. Une concertation est en cours, au Toit de Tanà - Carlton Anosy - pour la recherche de solutions à ce handicap, dans le cadre de l'édition 2019 du Forum sur la Gouvernance de l'Internet ou IGF.

Il s'agit d'un événement organisé par l'Internet Society Madagascar chapter (ISOC Madagascar), en collaboration avec Network Information Center Madagascar (NIC-MG) et Orange Madagascar, dans le dessein de définir le plan de gouvernance de l'Internet à Madagascar. D'après les organisateurs, ce Forum entre dans le cadre du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI).

Il se déroule sous le haut patronage de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES) et du ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique (MPTDN), et est parrainé par l'ARTEC (Autorité de régulation des technologies de Communication).

Programme. Hier, les dirigeants gouvernementaux, les conférenciers, les experts, les entreprises, les start-up, les universitaires et les membres de la société civile ont exploré une facette du contexte numérique actuel à Madagascar et à travers le monde en soulevant des problématiques et en proposant les améliorations à apporter.

Plusieurs thématiques étaient au programme : Ecosystème de l'Internet, E-gouvernance et Vulgarisation Numérique, Point d'échange Internet IXP et règlementations du monde digital, ... ont alimenté les débats durant le forum. Pour ce jour, les participants aborderont le sujet de l'Internet dans l'éducation et la recherche. « En outre, les lauréats du concours de conception d'applications innovantes intitulé « Hackathon WSA 2019 », organisé par l'ISOC Madagascar, WSA Madagascar et NIC-MG, recevront également leur prix.

A la fin de l'événement, le professeur Raft Nicolas Razafindrakoto présentera une synthèse de ce qui a été avancé durant les sessions de conférences-débats ainsi que des recommandations pour la mise en place de la politique de numérisation à Madagascar jusqu'en 2025 », ont indiqué les organisateurs.

A noter que l'Internet Society (ISOC) est une organisation américaine qui cherche à assurer un leadership en matière de normes, d'éducation, d'accès et de politiques liées à Internet. D'après ses membres, sa mission est de promouvoir le développement ouvert, l'évolution et l'utilisation de l'Internet au profit de tous les peuples du monde entier. En ce qui concerne l'Internet Society Madagascar chapter, l'Association fondée en mars 2017 en fixant comme objectif la promotion de l'Internet à l'échelle nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.