Sénégal: Insécurité et mauvaises conditions de travail - Le syndicat des chauffeurs de taxi hausse le ton

20 Septembre 2019

Le Syndicat démocratique des chauffeurs de Taxi du Sénégal dénonce avec véhémence les conditions de travail dans lesquelles évoluent ses acteurs.

Les membres du dit syndicat l'ont fait savoir en marge d'un point de presse initialement prévu au siège de la Confédération des Syndicats Autonomes du Sénégal mais qui s'st finalement tenu dans la rue.

A l'occasion, les taximen ont justifié le choix dans l'adhésion à la CSA qui est, selon eux, l'une des organisations les plus démocratiques et les plus dynamiques du pays .

En amont, les acteurs en question ont sollicité des responsables de CSA de porter leur combat auprès des autorités. Insistant ainsi pour la formalisation du secteur du transport, ils exhorté la CSA à la mise en œuvre d'un programme de renforcement à l'endroit des conducteurs professionnels.

Par ailleurs, les chauffeurs taximan se sont réjouis du report de la date limite de numérisations des permis de conduire au 31 décembre 2019, tout en estimant cependant que le délai est insuffisant en demandant aux autorités un rallongement d'une année pour l'amener au 31 décembre 2020.

Dans la même lancée, les chauffeurs de taxi ont décrié leurs mauvaises conditions de travail, les difficultés liées à l'insécurité.

Pour autant ; ils ont demandé aux autorités plus de considération et la sécurisation des taximen. Tout en rappelant que l'assassinat de leur camarade Ibrahima Samb, tué le 27 octobre 2016 à Yoff, est toujours vivace dans leur mémoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.